Google : le moteur de recherche de plus en plus touche-à-tout

Cloud
Information - news

Devenu populaire grâce à sa puissante technologie de recherche, Google déploie ou teste de nombreux services innovants souvent méconnus. Pourtant, les multiples pistes explorées pourraient constituer ses prochains relais de croissance économique.

Nous sommes tous d’accord sur le principe : Google est d’abord un moteur de recherche mais, ses équipes R&D, regroupées dans la division Google Labs, ont conçu une multitude de services connexes. Le document de référence que Google a remis à la Securities and Exchange Commission (SEC) pour la prochaine introduction en bourse permet d’avoir une idée de l’étendue de ses produits novateurs. En tout, on en recense une vingtaine et certains sont, à leur stade de développement, méconnus du grand public.

Depuis le lancement de ses activités en 1998, Google n’a cessé de lancer de nouveaux produits, fort de son savoir-faire technologique. Parmi les principaux services à fort potentiel, Google News fait partie des principales curiosités. Il joue le rôle de moteur de recherche dédié à l’actualité en recensant plusieurs centaines de ressources médias dans le monde. Parfois, il arrive que Google cherche à rattraper le retard pris par rapport à ses concurrents. Par exemple, on peut citer le cas de Gmail – un service de webmail gratuit offrant une capacité de stockage record de 1 Go . Son lancement a soulevé de nombreuses critiques autour des atteintes présumées à la vie privée des utilisateurs du service de messagerie électronique exploité en béta version (voir édition du 13 avril 2004). Son modèle économique consiste en effet à insérer des publicités ciblées en fonction du contenu que Google détecte dans les e-mails.

Dans le listing fourni à la SEC, on trouve quelques perles rares que Google ne met pas beaucoup en avant pour le moment. Certaines déclinaisons européennes comme Google Catalogs (accès à des catalogues de VPC) ou Google Print (services en ligne pour développer les liens avec les éditeurs papier) se font attendre. Mais on trouve également des terrains sur lesquels le moteur de recherche n’a pas l’habitude de communiquer. Par exemple, Google parle peu de son service Orkut, qui tourne autour du concept du “social networking” (“je t’invite dans ma communauté virtuelle car tu partages les mêmes centres d’intérêts”). De quoi entretenir le buzz permanent autour du phénomène Google…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur