Google Maps prépare ses habits d’été

Régulations

Jour de l’IPv6, le 6 juin prochain sera aussi la date de la mue estivale de Google Maps, prêt à entrer dans “une nouvelle dimension”. 3D ? Réalité augmentée ? Les paris sont ouverts.

Ce 6 juin, au rendez-vous de l’IPv6 Day, Google s’octroiera une part du gâteau à l’heure d’introniser “la nouvelle dimension” de son écosystème de cartographie Maps.

Au-delà d’un lifting de circonstance alors qu’Apple se préparerait à dévoiler une solution concurrente basée sur les technologies du projet OpenStreetMap, une invitation adressée à la presse américaine préfigure d’un bouleversement d’envergure.

Amené selon toute vraisemblance à faire peau neuve à bien des égards, Google Maps va-t-il intégrer la 3D en standard ? Embrasser la réalité augmentée ? Concrétiser une fusion intégrale avec le service Earth ? Ou simplement se parer d’une nouvelle interface graphique ?

Les paris sont ouverts, avec en toile de fond une lutte sur un front qui implique un nombre croissant d’acteurs, des deux côtés du miroir.

Les éditeurs se sont fait fort d’entériner leur contentieux jusqu’à s’accuser mutuellement d’infraction à la propriété intellectuelle et de sabotage à l’appui de corruptions répétées de bases de données.

Entre les ténors Google Maps et Bing (Microsoft), l’outsider en puissance que constitue le projet Apple Maps + Compass, les projets collaboratifs tel OpenStreetMap et les solutions propriétaires que les équipementiers implémentent à même leurs appareils GPS, difficile de se faire une raison.

Les annonces que tiendra la firme de Cupertino lors de sa conférence des développeurs (WWDC, à partir du 11 juin) pourraient contribuer à clarifier la situation.

Pressenti de longue date en instance de divorce avec un écosystème Google Maps, le système d’exploitation mobile iOS 6 devrait bientôt jouir d’une émancipation basée sur les briques logicielles d’OpenStreetMap, déjà utilisées au service de l’application iPhoto pour iPad.

Apple aura soin d’y ajouter une parure de son cru en capitalisant sur ses multiples rachats en la matière, notamment ceux de Placebase (2009), de Poly9 (2010) et plus récemment du Suédois C3 Technologies.

 

Crédit image : © Alexstar – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur