Google Maps sur mobile accorde un peu plus de place à Uber

Apps mobilesCloudMobilitéOS mobiles

Google met à jour son application mobile Google Maps sur iOS et Android avec une dose d’interface Material Design, d’Open Table et d’Uber (VTC).

Après Google Agenda, c’est au tour de l’application mobile de Google Maps d’avoir droit à une mise à jour. Elle concerne les versions iOS et Android avec un déploiement qui devrait prendre plusieurs jours, indique Google dans une contribution de blog.

On peut parler de refonte pour l’interface graphique de l’application cartographique qui arbore désormais les codes propres à la charte “Material Design” introduite avec Android 5.0 “Lollipop”. “Material Design” a pour finalité d’unifier l’interface quel que soit l’appareil utilisé. Elle s’apparente à un langage de conception graphique avec ses propres codes graphiques tels que le flat design.

Au-delà de la pure apparence, l’idée est de rendre les fonctionnalités plus faciles à découvrir et plus intuitives à utiliser. “Ce nouveau look a pour finalité la création de surfaces et d’ombres qui rappellent le monde réel ; avec la nouvelle sensation physique de Google Maps, les couches et les boutons prennent vie pour que vous sachiez exactement où toucher pour obtenir les directions, les recommandations et les images.”

Si l’on retrouve ces codes dans le nouveau look de l’application mobile de Google Maps, cette mise à jour introduit également de nouvelles fonctionnalités. Comme la possibilité de réserver une table de restaurant grâce à l’intégration d’Open Table (fonction uniquement disponible aux Etats-Unis).

Plus stratégique : l’application de cartographie intègre un peu plus Uber, la célèbre application pour les VTC (voitures de transport avec chauffeur). La collaboration avec Google Maps remonte à mai 2014.

Désormais, il est possible d’avoir une estimation du prix de la course et du temps d’attente d’un véhicule Uber (l’application Uber doit être installée à cet effet). L’application Google Maps joue aussi toujours le rôle de passerelle vers l’application Uber afin de réserver une course.

En août 2013, le fonds d’investissement Google Ventures a bouclé la plus grosse levée de fonds de son histoire : il a injecté 258 millions de dollars (sur un tour de table d’un montant global de 361 millions) dans Uber, la société Internet californienne de Travis Kalanick qui évolue dans le monde sur le marché VTC.

Le service est désormais disponible dans plus de 40 villes réparties dans 16 pays. Outre l’intérêt porté à Uber, Google se passionne pour les voitures sans conducteur (Google Cars), apparues dans ses labos à partir de 2012.


Quiz : Incollable sur Chrome ?

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur