Google met la touche finale à AppEngine

Mobilité

C’est l’heure du lancement de cette plateforme d’hébergement d’application.

Après une ouverture début avril auprès d’un panel restreint de 10 000 développeurs, Google vient d’annoncer la première version publique de l’interface de programmation d’AppEngine, sa plateforme de développement et d’hébergement d’applications. Avec Google App Engine, les développeurs sont en mesure de créer des applications et de les faire tourner en utilisant les resources de Google, qui s’occupe des espaces d’hébergement et de stockage.

Google devrait lancer son service le 29 mai, à l’occasion d’une conférence de deux jours organisée à San Francisco pour les développeurs. Il vient aussi de préciser les coûts de son service : chaque utilisateur bénéficiera d’un espace de stockage gratuit de 500 gigaoctets et d’un quota maximum de cinq millions de pages vues par mois. Au-delà, les développeurs devront payer pour chaque gigaoctet de stockage et chaque heure de traitement.

Avec AppEngine, le moteur espère susciter l’intérêt des développeurs pour le “cloud computing” (l’informatique dans les nuages) et faciliter l’émergence d’une nouvelle vague d’applications en ligne. “L’ouverture [du Web] est une bonne chose pour les développeurs et les utilisateurs car cela [… ] accélère l’arrivée d’une nouvelle génération d’innovation et de partage de bonnes idées”, a précisé Vic Gundotra, vice-président ingénierie de la branche développement de Google.

Adaptation de l’article Google readies App Engine API de Vnunet.com en date du 28 mai 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur