Google n’a pas atteint l’overdose de croissance

Cloud

Sur le troisième trimestre, Google flirte avec les 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Une période marquée par l’acquisition de Motorola. Mais d’autres “gros investissements” sont prévus.

Google a publié ses résultats du troisième trimestre, et ils sont, encore une fois, reluisants.

Le groupe exploitant le moteur de recherche a augmenté son chiffre d’affaires de 33% sur l’année, pour atteindre 9,72 milliards de dollars (7 milliards d’euros).

Son bénéfice net s’établit à 2,73 milliards de dollars (2 milliards d’euros), contre  2,17 milliards de dollars au troisième trimestre 2010 (+26%).

69% de ces revenus publicitaires proviennent de ses propres sites, et 27% de ses partenaires AdSence (à qui il reverse tout de même 1,83 milliards de dollars).

Incontestablement, Google repose sur son développement international.

Une proportion de 55% de son chiffre d’affaires est générée hors de l’Amérique du Nord (10% au Royaume-Uni).

Ses employés sont désormais 31 353 dans le monde, soit 2500 de plus en trois mois. Mais les grandes vagues de recrutements touchent à leur fin.

Ces performances permettent à Google d’accumuler 42,56 milliards de dollars de cash.

12,5 milliards seront consacrés à l’acquisition de Motorola, mais d’autres grosses opérations sont peut-être dans les cartons.

En effet, Google “se prépare à faire d’autres importantes dépenses d’investissement“, a déclaré le P-DG Larry Page dans le webcast de présentation des résultats de son groupe.

Il précise également que Google+ atteint 40 millions de visiteurs uniques, validant sa stratégie de recentrage sur les activités les plus stratégiques pour le groupe (dont les réseaux sociaux).

Plus de 20 projets jugés secondaires ont été enterrés.

Le webcast sur YouTube, introduit par Larry Page :


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur