Google News sur mobile : nouveau chantre de la technologie AMP

Apps mobilesMobilité
4 1

Google a commencé à déployer la technologie AMP (Accelerated Mobile Page) sur l’application Google News et sa version Web mobile.

Google veut promouvoir le projet open source Accelerated Mobile Pages (AMP) en l’introduisant dans l’édition américaine de Google News sur mobile.

C’est en octobre dernier que la firme de Mountain View avait annoncé le projet AMP, destiné à optimiser les temps de chargement des contenus sur le Web mobile.

La technologie offre de nombreux intérêts. Elle permet de créer des sites Web qui pourront être facilement consultés, même en cas de connexion internet de mauvaise qualité.

De quoi augmenter le trafic, d’autant plus que Google va les promouvoir d’une certaine manière via l’édition américaine de Google News (application iOS et Android et site Web mobile).

Pour l’heure, seuls les articles rédigés en anglais en bénéficient, peut-on lire dans un billet de blog de la firme.

Un nouveau carrousel est ainsi mis en avant au sommet de l’écran, mettant en lumière jusqu’à 14 articles adossés à des sites utilisant AMP.

Dans le flux d’actualités, les articles avec technologie AMP sous-jacente sont remarquables grâce à un symbole en forme d’éclair, synonyme de vélocité pour télécharger les pages web concernées. Il faut dire qu’avec AMP, elles sont en moyenne 4 fois plus rapides à télécharger, avec en sus 10 % de données en moins.

Toujours dans l’optique d’inciter les éditeurs de contenu à utiliser la technologie AMP, Google a commencé à indexer les pages AMP dans son moteur de recherche dès le début d’année 2016.

Pour maintenir une ferveur autour de cette initiative, Google avait également mis un point d’honneur à collaborer avec Outbrain, AOL, OpenX, DoubleClick et AdSense qui ont planché sur le framework pour améliorer le déploiement publicitaire.

Google a également pensé à ce que les articles AMP soient bien comptabilisés comme n’importe quels autres articles du Web. À cet effet, ComScore, Adobe Analytics, Parse.ly et Chartbeat veillent au grain et ont d’ores et déjà commencé à fournir des données analytiques pour les pages Web AMP depuis leurs propres outils. Ils rejoignent ainsi Nielsen, ClickTale et Google Analytics.

(Crédit photo : iQoncept, Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur