Google nourrit des ambitions dans la robotique

Régulations
google-robotique-andy-rubin

Google planche sur une nouvelle génération de robots ciblant l’industrie, ainsi que la logistique et le commerce en ligne.

Avec l’objectif de séduire l’industrie et de concurrencer Amazon dans la logistique, Google met ses billes dans la robotique.

Le groupe Internet a élaboré, sur le long terme, un projet qui reste encore confidentiel à l’heure actuelle.

Pour atteindre son but, la société a discrètement racheté, au premier semestre 2013, pas moins de 7 entreprises spécialisées : Schaft, Industrial Perception, Meka, Redwood Robotics, Bot & Dolly, Autofuss et Holomni.

A la tête du projet, on retrouve Andy Rubin, co-créateur du système mobile Android.

Interrogé par le New York Times sur de possibles créations, le dirigeant a évoqué l’exemple d’un essuie-glace assez ‘intelligent’ pour fonctionner sans intervention humaine dès qu’il pleut.

CEO et cofondateur de Google, Larry Page a salué cette initiative en lui prêtant le potentiel d’Android, considéré au départ comme ‘une idée folle’, et qui équipe désormais, comme le note Silicon.fr, des centaines de millions de terminaux mobiles.

Rappelons qu’Andy Rubin avait quitté ses fonctions à la tête de la division Android en mars dernier.

Remplacé par Sundar Pichai (vice-président senior supervisant le développement de Chrome et des Google Apps), il était appelé à “d’autres fonctions encore plus stimulantes au sein du groupe”.

Le suspense est désormais levé, avec Amazon comme première cible.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : que savez-vous d’Amazon ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur