Google et Novartis voient à plus long terme pour leurs lentilles intelligentes

Mobilité
google-novartis-lentilles
3 12 Donnez votre avis

Novartis repousse, sans échéance, le lancement d’expérimentations pour les lentilles de contact « intelligentes » qu’il développe avec Google.

Il est « trop tôt » pour Novartis.

Le groupe pharmaceutique suisse reconnaît qu’il ne lancera pas, cette année, d’expérimentation pour les lentilles de contact « intelligentes » qu’il développe avec Google.

Dans un e-mail à Reuters, une porte-parole assure que le développement du produit « avance régulièrement », mais que les deux partenaires sont encore « en phase d’apprentissage ».

Aux dernières nouvelles, un test « grandeur nature » impliquant des humains devait démarrer avant la fin de l’année, sous la houlette d’Alcon, la filiale ophtalmologique de Novartis.

Pour ce qui est de la commercialisation, on en reste à l’échéance 2019 que le CEO Joseph « Joe » Jimenez avait évoquée il y a plus de deux ans, dans la foulée de l’annonce du partenariat avec Google Life Sciences – devenu depuis lors Verily sous l’organisation Alphabet.

L’expérimentation désormais reportée concerne des lentilles capables de réaliser une mise au point dynamique pour les presbytes et les hypermétropes. On ignore quel sera le timing pour cet autre modèle qui doit simplifier la vie des diabétiques en mesurant les taux de glucose dans le fluide lacrymal.

Reflet de la diversification de ses activités au-delà des services en ligne, Google s’est associé à d’autres groupes pharmaceutiques dans le domaine des sciences de la vie. Par exemple à GSK dans le cadre d’une coentreprise qui travaille sur des systèmes de traitement par implantes bioélectroniques.

Ces projets d’avenir sont toutefois encore loin d’être rentables, comme en témoignent les derniers résultats financiers de la maison mère Alphabet.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur