Google Now étend son pré carré à l’univers du PC

Cloud
Google Now PC Chrome

Initialement cantonné à l’écosystème Android, Google Now a vu sa sphère d’influence s’étendre à iOS au mois de mars. Il investit désormais l’univers du PC, via l’environnement Chrome.

Expérimenté sur Android et délivré en tant que service système dans certains appareils comme la dernière génération des smartphones et tablettes Nexus, Google Now a récemment gagné l’environnement iOS, intégré au sein de l’application mobile Google Search.

Le voici qui s’exporte désormais vers le monde du PC, à travers le navigateur Web Chrome et le système d’exploitation dérivé : Chrome OS.

Il en constituera la nouvelle pierre angulaire, étroitement lié aux technologies de reconnaissance vocale, en tant que réplique revendiquée à Siri d’Apple.

Sa fonction principale reste d’actualité (fournir de l’assistance et des informations pratiques), mais les technologies sous-jacentes évoluent.

Responsable des opérations autour de Google Search, Amit Singhal évoque ainsi une interprétation plus naturelle du langage, “sur le ton de la conversation”.

Certaines capacités sont héritées directement de l’application mobile, par exemple le fait de dire “Google” pour activer la recherche vocale.

Google Now ratissera par ailleurs plus large avec, dans sa base de données, de nouvelles informations sur les horaires des lignes de transports en commun, des critiques de films, un programme TV personnalisé, un guide de jeux vidéo…

Entre géolocalisation, curation et analyse des habitudes de l’utilisateur, la dimension contextuelle entre toujours en première ligne pour délivrer des résultats plus pertinents qu’un moteur générique.

Google manifeste un intérêt grandissant à l’égard de cette technologie et cherche à en élargir le champ d’action, mais aussi les capacités. Les opérations de croissance menées en ce sens se multiplient.

Illustration avec les rachats successifs, en avril, de Behavio et Wavii, qui éditent respectivement des technologies d’analyse comportementale prédictive et d’agrégation basée sur le langage naturel via des algorithmes génétiques.

Pour l’heure, des passerelles s’établissent avec la messagerie électronique Gmail, le calendrier Google et l’application Reminder, qui génère des mémos en synchronisant les résultats de requêtes.

Un autre grand nom de l’IT semble entretenir des ambitions en la matière : Amazon, qui se serait en l’occurrence offert, voici quelques semaines, l’outil de reconnaissance vocale Evi, construit à partir des technologies de Nuance, avec des capacités d’apprentissage automatique.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les secrets et astuces de Google ?

Crédit illustration : Google


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur