Google Offers : un petit tour sur la page d’accueil du moteur et puis s’en va

MarketingPublicité

La page d’accueil de Google.com n’accueille jamais de publicité. Pourtant, le moteur de recherche a fait une exception pour Google Offers (“bons plans sur Internet”).

C’est vraiment surprenant. La page d’accueil américaine du moteur Google affichait hier une publicité pour des tickets d’entrée au Musée d’Histoire Naturelle de New York.

La bonne affaire : 5 dollars au lieu de 25.

Le groupe Internet a choisi de mettre en avant par son service d’achats groupés Google Offers, qui a été lancé aux Etats-Unis en début d’année (juste après l’offre de rachat de Groupon à 6 milliards de dollars finalement repoussée).

Il s’agissait juste d’un test mais il a marqué l’esprit.

Google accorde rarement une telle exposition publicitaire sur la page d’accueil immaculée de son moteur, qui constitue un carrefour d’audience naturelle.

A l’exception de son navigateur Chrome et de son smartphone Nexus S, première vitrine d’Android, qui avaient également obtenu ce privilège.

Google est-il prêt à casser sa tradition de “page blanche” au nom du business ?

Le marché de l’achat groupé et des bons plans sur Internet a connu un regain d’intérêt avec la “comète” Groupon.

Selon The Guardian, il existe 600 clones qui tentent de suivre les traces du site de bonnes affaires (115 millions de membres, 900 millions de dollars de chiffre d’affaires).

Google Offers fait partie des challengers mais il est très loin d’un concurrent comme LivingSocial par exemple.

De son côté, Facebook a jeté l’éponge. Facebook Deals ne dépassera pas le stade d’un essai sur des villes pilotes aux Etats-Unis.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur