Google Page Speed Service : aujourd’hui l’accélération Web, demain le marché du CDN ?

Marketing

Google Page Speed Service offre aux webmasters un outil en ligne pour optimiser la diffusion de leurs pages Web. En fait, la firme de Mountain View viserait le créneau d’Akamai à terme.

Google veut accélérer le Web, en poussant les développeurs à optimiser leur code.

Il y a deux ans, cela se concrétisait sous la forme d’une extension pour navigateur.

Puis une interface de programmation (API) est arrivée, apportant aux développeurs des suggestions afin de faire apparaître plus vite l’affichage de leurs pages Web.

Le projet a continué avec la livraison d’un module Apache qui recodait les pages automatiquement.

Toujours trop compliqué ? Google vient dévoiler Page Speed Service en s’adressant à des simples webmasters.

C’est un service Internet qui accélère le chargement des pages Web.

Il suffit de s’inscrire puis de rediriger son entrée DNS vers Google.

La plate-forme Internet va aspirer le site sur vos serveurs, automatiquement optimiser son code, puis l’héberger sur ses propres serveurs.

Les utilisateurs finaux n’y verront que du feu. A part bien entendu un gain de performance qui se situerait dans une fourchette de 25% à 60%.

Pour voir quels seraient les gains potentiels pour votre page, un test est possible sur cette page.

Si vous êtes convaincu, vous pouvez vous inscrire grâce à ce formulaire (il y a une file d’attente pour le moment).

Les heureux premiers élus profiteront du service gratuitement.

A terme il deviendra payant, mais “abordable“, assure Ram Ramani, ingénieur indien chez Google, qui a signé la contribution ad hoc.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur