Google Panda : des portails et des comparateurs de prix y ont laissé des plumes

Entreprise

En termes de visibilité, la mise à jour majeure de l’algorithme “Panda” du moteur Google a fait des “gagnants” et des “perdants” selon l’indice Ranking Metrics indeX.

Survenue officiellement en fin de semaine dernière, la mise à jour majeure de l’algorithme Panda du moteur Google pour l’index francophone semble provoquer des dégâts parmi les comparateurs de prix et les portails d’agrégation de contenus.

Selon l’indice Ranking Metrics indeX (du nom d’un organisme de formation au référencement et web marketing), des site Web français ont laissé des plumes lors du passage à “l’internationalisation” de Panda.

A en croire l’outil qui mesure la “visibilité des sites” sur Google.fr (période 12/08/2011 par rapport au 24/07/2011), les chutes sont vertigineuses pour le portail agrégateur des blogs Wikio (-55%) et les shopbots Ciao.fr (-51%) ou Shopwiki (-50%).

Dans le courant du printemps, le service comparateur Twenga avait alerté les médias des risques d’implantation de Panda sur le Web français et surtout de l’impact sur sa propre visibilité. Ses craintes sont confirmées (-43%).

Il entre dans le top 5 des plus grosses gamelles, selon le classement RMX.

A contrario, d’autres sites sont “boostés” par Panda : c’est le cas de le comparateur de prix Cherchons.com (+ 28%), le site BtoBtoC Priceminister.com (+21%), les sites marchands Amazon.fr (20%), Cdiscount.com (+19%), Rueducommerce.fr (+18%) et le portail média Aufeminin.com (16%) pour ne citer que les cinq premiers.

Rappelons que la mise à jour de l’algorithme par Google a vocation à lutter contre les “fermes de contenus” qui squattent les premières pages de résultats de recherche au détriment des réponses pertinentes.

Méthodologie RMX
Le Ranking Metrics indeX est présenté comme “un indice qui mesure l’écart de visibilité d’un site par rapport au site le plus visible de sa catégorie”. L’agence de formation en référencement précise que “par convention, le site le plus visible a un RMX de 1. Plus la valeur du RMX d’un site s’éloigne de 1 et moins le site est visible”. Elle assure que “la visibilité est calculée à partir des requêtes les plus stratégiques de ce secteur”. Un outil qui donne une certaine tendance mais qui n’a pas vocation à se considérer comme un outil de référence du marché.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur