Google part conquérir l’espace avec la Nasa

Mobilité

La firme qui exploite le fameux moteur veut concevoir des solutions technologiques avec l’agence aérospatiale américaine.

La Terre et la Lune ne sont plus assez vastes pour Google. Après avoir lancé un service de cartographie fournissant des images satellites en trois dimensions (voir édition du 29 juin 2005) et un site dédié à la Lune (voir édition du 20 juillet 2005), il s’intéresse aujourd’hui à l’espace.

Le moteur américain s’apprête à signer un partenariat technologique avec la Nasa (National Aeronautical and Space Administration).

Les deux partenaires souhaitent concevoir des solutions notamment dédiées à la gestion de grandes quantités de données, à l’informatique distribuée à grande échelle et à la convergence entre biotechnologies, nanotechnologies et informatique. Google souhaite également soutenir “des projets d’entreprises ayant un lien avec l’espace”. Le moteur n’a pas apporté de précisions à ce sujet.

Un site de 92 000 m² mis à la disposition de Google

“Notre projet de partenariat présente une grande quantité d’avantages potentiels pour notre programme de recherche spatiale”, indique G. Scott Hubbard, directeur d’un centre de recherche de la Nasa, situé dans la Silicon Valley.

L’un des principaux intérêts de l’organisation gouvernementale serait de minimiser les conséquences d’une récente restructuration, qui s’est traduite par des coupes budgétaires et des licenciements.

Le contrat établi entre les deux parties prévoit également que soit mis à la disposition de Google le centre de recherche californien de la Nasa, désormais vacant. Le moteur américain envisage de construire une extension de ses locaux sur ce site de quelque 92 000 m², situé à proximité de son siège social. Un tel chantier pourrait s’étaler sur deux ans et coûter entre 200 millions et 300 millions de dollars, selon un courtier immobilier américain.

Quatre recrutements par jour chez Google

Le “Googleplex”, d’une superficie de 84 000 m², n’est plus assez grand pour accueillir les nouvelles recrues de Google. Ces deux dernières années, le moteur de recherche a recruté au rythme de quatre nouvelles embauches par jour. Fin juin dernier, il comptait ainsi un peu moins de 4 200 employés, soit trois fois plus que deux ans plus tôt.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur