Google Payment API : les vannes sont ouvertes pour fluidifier les transactions

E-commerceE-paiementMarketing
google-payment-API

Pour les développeurs de sites Web ou d’apps, Google Payment API va permettre d’étendre les champs du possible en matière de règlements à partir d’un compte Google.

Le paiement digital reste un des axes prioritaires de développement de Google, en particulier avec Android Pay et Google Wallet.  Il vient d’être confirmé avec Google Payment API.

Ce nouveau connecteur logiciel doit  permettre aux mobinautes de payer à partir de n’importe quelle application (« in app ») ou site Internet qui acceptent l’authentification (SSO) via le compte Google. Et, à partir du moment où les cartes bancaires sont enregistrées dessus.

Google Payment API devrait permettre de fluidifier les transactions sur des services Google Play, Chrome et YouTube, selon une contribution blog en date du 18 mai diffusée à l’occasion de la session développeurs Google I/O.

Côté développeurs, le fait d’adopter cette API pour leurs sites Web ou leur apps a vocation à faciliter l’acte de paiement par le client. Ils peuvent dès à présent s’inscrire pour un accès anticipé à ce connecteur logiciel tout frais, qui vient en complément de Google Wallet et d’Android Pay.

De surcroît, la firme Internet de Mountain View devrait permettre prochainement d’envoyer ou de recevoir des paiements via Google Assistant. Une option qui sera uniquement disponible aux Etats-Unis dans un premier temps.

google-assistant-paiement

Par exemple, à partir de l’enceinte connectée Google Home (qui intègre cette technologie d’assistance) ou d’un terminal Android, il suffira de prononcer le sésame : « OK Google, envois 10 dollars à Jane pour une pizza » pour que la transaction soit concrétisée.

Android Pay étend son influence

Autres annonces dans la foulée : Android Pay accepte le support des programmes de fidélisation d’enseignes tierces à travers Card Linked Offers API.

Une approche qui n’est pas sans rappeler Google Checkout, qui a fusionné en 2011 avec Google Wallet.

Des centaines de milliers d’apps et des millions de boutiques acceptent désormais Android Pay (on évoque même l’arrivée du système en France dans la foulée du lancement de Samsung Pay). 

En l’état actuel, il est disponible sur 10 marchés avec une extension prochaine sur le Brésil, Canada, Russie, Espagne, et Taïwan. 

Au-delà des accords signés avec Visa et Mastercard, le groupe Internet de Mountain View compte se rapprocher de PayPal pour étendre les champs du possible sur le paiement mobile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur