Google peaufine le SDK de sa plate-forme Android

Cloud

La dernière version du kit de développement du système d’exploitation mobile comporte une nouvelle interface et des fonctions de géolocalisation.

Google a publié une nouvelle version du kit de développement logiciel (SDK ou “software development kit”) de sa plate-forme pour téléphone mobile Android. La dernière version baptisée ‘m5-rc14’ comprend une nouvelle interface utilisateur, des fonctionnalités de géocodage en fonction de la localisation, la prise en charge de nouveaux “codecs” et la possibilité de créer des animations.

Les options de géocodage permettent aux développeurs d’ouvrir la plate-forme pour convertir une adresse en coordonnées et inversement, tout en offrant aux utilisateurs la possibilité de rechercher des sociétés.

“Nous poursuivons l’amélioration du SDK Android lancé en novembre, en proposant des mises à jour pour les API et les outils de développement d’Android, fondées en partie sur les commentaires et suggestions fournis par les développeurs”, écrit Jason Chen, défenseur des développeurs chez Google, sur le blog des développeurs Android.

Pourtant, les commentaires des utilisateurs recueillis sur le blog Hello Android étaient pour le moins divisés concernant la nouvelle interface. La moitié des avis publiés ont plébiscité l’interface, tandis que d’autres se sont dits consternés par son aspect. “Franchement, je ne vois rien de beau là-dedans”, écrit Nikolay Klimchuk. ” Les commandes utilisateur sont laides et incohérentes, la taille de la police est démesurée, le contraste et les couleurs sont faibles. Sur le plan de la conception de son interface graphique, il ressemble à Windows 3.1 ou à une ancienne version de Linux.” “Je ne comprends pas pourquoi ils ont remplacé la barre de l’écran d’accueil par une multitude de boutons”, renchérit un autre utilisateur.

Traduction de l’article Google tinkers with Android de Vnunet.com en date du 14 février 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur