Google peut supprimer des applications Android à distance

CloudMobilitéOS mobiles

Google a utilisé son outil de suppression à distance d’applications installées sur des terminaux Android afin de désinstaller deux applications jugées inutiles et potentiellement dangereuses.

Google a trouvé une solution radicale pour mettre au placard des applications jugées dangereuses ou inutiles disponibles sur la plate-forme Android Market : directement les supprimer des smartphones de leurs utilisateurs.

Ainsi, le 23 juin, sur le blog des développeurs Android, Rich Cannings, responsable sécurité pour Android, a expliqué que deux applications gratuites mises en ligne sur l’Android Market avait été automatiquement supprimées à distance (over the air) des terminaux où celles-ci avait été téléchargées.

Ces deux applications ont été créées par un chercheur qui, par leur biais, souhaitait mener une étude sur la sécurité. Seulement, ses applications ne présentaient sous une fausse description, pour allécher le mobinaute et l’inciter à télécharger les deux applications, alors que celles-ci n’avaient aucun intérêt.

Google estime que ces deux applications, si “elles n’ont pas été conçues pour être détournées, et n’avaient pas la permission d’accéder aux données privées de l’utilisateur ou aux ressources du système”, étaient tout de même “relativement inutiles” et pouvaient, à termes, présenter des risques liés à la sécurité des terminaux et des données utilsiateurs.

Cette mesure de suppression et de désinstallation des applications Android à distance a surtout pour but d’aider “à protéger les utilisateurs d’Android dans notre environnement ouvert”, explique Rich Cannings.

En effet, même si, contrairement à Apple, la firme de Mountain View ne valide pas les applications Android avant de les mettre à disposition des mobinautes, les développeurs doivent tout de même respecter l’Android Market Developer Distribution Agreement.

Ces conditions d’utilisation stipulent qu’au cas où “les utilisateurs ont installé une application dangereuse pouvant être une menace de sécurité, nous avons mis au point une technologie permettant de désinstaller et de supprimer une application téléchargée sur les terminaux […] En cas d’urgence, une application dangereuse peut être enlevée rapidement enlevée de la circulation […]”.

Pourtant, même si Google s’est doté de moyens ad hoc pour faire le ménage parmi des applications tendancieuses pour l’utilisateur d’un smartphone Android, cette suppression de deux applications, certes inutiles mais a priori sûres pour le mobinaute, laisse à penser que Google n’a pas utilisé à bon escient son outil “magique”.

En cas d’urgence, une application dangereuse pourrait être retirée de la circulation d’une façon rapide et évolutive afin de prévenir une nouvelle exposition aux utilisateurs, précise le responsable. Même si nous espérons ne pas avoir à l’utiliser, nous savons que nous avons la capacité d’agir rapidement au nom de la sécurité des usagers en cas de besoin. »

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Google Android : opération séduction


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur