Google Play Music : du machine learning pour affiner les recommandations

Apps mobilesE-commerceMarketingMobilité
3 0

Une nouvelle version de Google Play Music entre sur scène avec un système musclé de recommandations basées sur l’intelligence artificielle.

Google Play Music vient d’être rafraîchie. La plateforme de musique en streaming mise à jour est déployée sur Android et iOS pour les terminaux mobiles et Web pour les consultations desktop dans 62 pays, est-il dans une contribution blog.

La firme Internet de Mountain View assure que Google Play Music est dorénavant « plus intelligent, plus facile à utiliser et offre beaucoup plus d’assistance ».

Classiquement, l’interface utilisateur a été refondue d’un côté. Mais, c’est dans les coulisses qu’un travail a été mené davantage en profondeur sur l’intelligence artificielle. Google Play Music est désormais capable de suggérer des recommandations pertinentes et adaptées à vos goûts en recourant au machine learning (« apprentissage automatique », un technique IA).

La musique correspondant à vos goûts musicaux sera ainsi suggérée de manière pertinente en fonction de votre situation géographique, vos activités et même la météo. Play Music se penche également sur vos propres listes de lecture pour affiner la connaissance de vos goûts musicaux.

Si l’utilisateur le décide (fonction en « opt in »), il pourra ainsi écouter de la musique adaptée suivant qu’il « se relaxe à son domicile, travaille, se déplace dans les transports en commun, prenne un avion, explore de nouvelles villes, se déplace dans la ville »

Usage du machine learning oblige, les aptitudes de Play Music en matière de recommandations s’amélioreront au fil du temps, c’est-à-dire plus vous utiliserez le service.

Google se propose également d’aller jusqu’à anticiper vos activités : proposer une playlist pour le fitness dès que vous entrez dans une salle de sport, faire apparaître une liste de lecture adaptée dès que le soleil se couche ou encore suggérer des titres idéaux pour rester concentré à la librairie.

Si l’IA est omniprésente dans le nouveau visage de Google Play Music, Google n’en oublie pas pour autant la composante humaine avec une curation réalisée par des experts humains.

Dans cette optique, Google avait jeté son dévolu sur Songza (réputé pour ses technologies de recommandation mêlant algorithmes et expertise humaine) en 2014.

Si l’offre de streaming Sonza avait été fermée en décembre 2015, il était prévu que ses fonctionnalités phares soient portées dans Google Play Music.

Les abonnés (tarif de 10 euros par mois) auront aussi accès à tout moment à une playlist (accessible sans connexion internet) basée sur vos écoutes récentes.

Enfin, Play Music hérite d’une nouvelle page d’accueil mettant en avant les recommandations. Autant dire que Google table beaucoup sur la découverte assistée pour attirer de nouveaux utilisateurs.

Avec un catalogue de 30 millions de titres, l’aide à la découverte est devenue un enjeu majeur et une véritable plus-value, que ce soit dans le domaine du streaming audio que de la vidéo à la demande.

Si Google n’a jamais indiqué le nombre d’abonnés à Play Music, on apprenait récemment que YouTube Red (qui inclut notamment un abonnement à Play Music) ne comptait que 1,5 million d’abonnés.

Les ténors du marché du streaming musical comme Spotify et Apple Music affichent respectivement 30 millions et 15 millions d’utilisateurs premium.

(Crédit photo : @Google)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur