Google propose un nouvel outil d’analyse des tendances du Web

Mobilité

Google Insights for Search se présente comme une version améliorée de Google Trends. Qu’il devrait remplacer à terme.

Google vient de lancer Google Insights for Search un nouveau service qui permet de mesurer les tendances mondiales du Web ou, du moins, celles constatées par Google (qui, en France, occupe plus de 90 % du marché de la recherche en ligne).

Pour le moment interfacé uniquement en anglais, Insights for Search permet d’effectuer une cherche thématique par centre d’intérêt géographique (du monde entier jusqu’à la ville en passant par la région) et/ou par période. L’outil propose ses résultats depuis 2004. Une petite trentaine de sous-catégories (art, santé, business, etc.) proposent d’affiner la recherche.

Il est également possible de multiplier les requêtes afin de les comparer. Par exemple, si l’on saisi les termes “JO”, “droits de l’homme” et “Chine” sur une recherche mondiale, on constate que l’intérêt sur les JO s’accentue depuis le mois de juillet, que l’expression “Chine” tend paradoxalement à baisser et que les droits de l’homme ne semblent intéresser personne tant sa courbe est plate tout au long de l’année (et ce n’est, hélas, guère mieux avec les résultats de l’analyse limitée à la France auxquels les termes français sont pourtant plus appropriés).

Une carte géographique pour refléter la densité des requêtes

Au-delà de ses principales informations, Insights for Search propose une série de mots clés associés issus des requêtes les plus saisies dans le moteur et évoque les requêtes qui prennent de l’ampleur. Enfin, des liens vers des sites d’actualités sont proposés. Soulignons par ailleurs l’affichage d’une carte avec un dégradé de couleurs qui reflète la densité des requêtes par zones géographiques. Le terme “Pizza” est ainsi, en 2008, plus tapé dans Google aux Etats-Unis, voire à Hong Kong, qu’en France ou même en Italie (qui n’apparaissent même pas dans la liste des résultats).

Google Insights for Search se destine à ceux qui se préoccupent des centres d’intérêts en ligne des visiteurs du moteur de recherche de Mountain View : annonceurs en ligne, responsables marketing, webmaster ou même internautes curieux (l’outil est très amusant). L’outil devrait en toute logique remplacer Google Trends à terme. Insistons cependant pour rappeler qu’il s’agit des tendances collectées par Google, lesquelles ne seront pas forcément les même chez ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur