Google ramène Wavii dans son bercail

Régulations
Google Wavii

Google investit 30 millions de dollars dans le rachat de Wavii, une start-up américaine connue pour ses technologies d’agrégation basées sur l’interprétation du langage naturel.

La start-up américaine Wavii, qui s’est fait connaître depuis 2009 pour ses technologies d’agrégation basées sur l’interprétation du langage naturel via des algorithmes génétiques, suscitait la convoitise d’Apple.

A l’issue d’un tour d’enchères, la jeune pousse a finalement rejoint les rangs de Google.

A en croire TechCrunch, qui base ses affirmations sur le témoignage d’une source “proche du dossier”, le groupe Internet de Mountain View aurait engagé plus de 30 millions de dollars dans cette acquisition effectuée sur le modèle dit de “l’acqui-hire”.

En d’autres termes, la transaction implique non seulement un transfert de propriété intellectuelle, mais aussi de personnel.

Les effectifs de Wavii (le CEO et fondateur Adrian Aoun ainsi que 24 collaborateurs), qui exercent pour le moment à Seattle, sont attendus en Californie pour oeuvrer à l’intégration, au sein du portefeuille de Google, de leur outil d’agrégation des flux d’actualité.

Ce dernier est encore délivré, à l’heure actuelle, sous la forme d’une application iPhone (gratuite, 4,2 Mo, version 2.0.4).

Développée à l’appui d’un apport financier de 2 millions de dollars obtenu auprès de business angels, la technologie sous-jacente est spécifique.

Elle met à contribution des algorithmes propriétaires pour balayer la Toile et synthétiser, en quelques centaines de caractères, des informations extraites de plusieurs sources, en cernant automatiquement le propos.

Google pourrait en faire bénéficier son moteur de recherche et plus particulièrement son nouveau “graphe du savoir” (Knowledge Graph), pensé pour offrir aux internautes une expérience de navigation plus pertinente en affichant des données connexes aux requêtes.

Y adjoindre la dimension du langage naturel permettrait d’appréhender plus efficacement certaines notions sémantiques complexes.

Autres pistes d’intégration envisageables, celles de Google News, des lunettes interactives Google Glass, voire du service mobile d’assistance et d’informations pratiques Google Now, alternative revendiquée à Siri d’Apple.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : vous pensez tout savoir de Google ?

Crédit photo : EDHAR – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur