Google rate sa communication financière, la sanction est immédiate

BourseEntrepriseRégulations
google-nasdaq-SEC-bourse-capitalisation

En raison d’un manque de coordination avec son imprimeur, les résultats de Google sur le 3ème trimestre ont été publiés trop tôt aux investisseurs. La Bourse a réagi au quart de tour.

Mauvaise journée pour Google à la Bourse.

Ses résultats du troisième trimestre ont été publiés prématurément dans la journée en raison d’un problème de communication.

Partenaire de Google pour la diffusion de l’information corporate, l’entreprise d’impression RR Donnelley aurait transmis à la SEC (gendarme de la Bourse aux Etats-Unis) une version provisoire des éléments financiers.

Propagés sans autorisation et sans validation de Google, les résultats financiers étaient néanmoins justes.

De manière non conventionnelle pour ce type d’exercice de communication encadrée, les résultats de Google ont été diffusée avant la clôture de la Bourse.

A leur lecture, les investisseurs n’ont pas apprécié la contre-performance du groupe Internet affichée au troisième trimestre : baisse de 20% du résultat net à 2,176 milliards de dollars.

La sanction a été immédiate : -10% au NASDAQ.  20 milliards de dollars de capitalisation qui s’envolent. Google est passé du coup derrière Microsoft.

Après suspension des négociations sur l’action GOOG pendant deux heures et demi, le groupe de Larry Page a finalement terminé la séance en baisse de 8% à 695 dollars.

Crédit photo : Shuuterstock – Copyright : Sai Yeung Chan


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur