Google renonce à son partenariat publicitaire avec Yahoo

Mobilité

C’est décidé : il n’y aura pas de partenariat sur la publicité en ligne entre les deux géants du Web. Google a décidé de jeter l’éponge…

C’est désormais officiel : Google renonce à l’accord sur la publicité en ligne  conclu en juin dernier avec Yahoo, et qui faisait l’objet d’une procédure de la part de la justice américaine pour vérifier qu’il respectait bien les lois anti-trust du pays.

En début de semaine, les deux portails avaient même décidé de requalifier les termes de leur partenariat, pour rassurer le ministère de la Justice et obtenir plus rapidement le feu vert des autorités.

“Il est clair que l’accord continuait à inquiéter les autorités de régulation et certains annonceurs”, a expliqué sur le blog officiel du groupe le directeur juridique David Drummond.

“Perséverer risquait non seulement de lancer une longue bataille juridique, mais aussi de nuire aux relations avec des partenaires établis. Cela n’aurait pas été dans l’intérêt à long terme de Google ou de nos utilisateurs. Donc, nous avons décidé de mettre fin à l’accord”, a ajouté le représentant de la firme de la firme de Mountain View.

Initialement prévu pour une durée de quatre ans (mais avec la possibilité d’être renouvelé), le partenariat Yahoo/Google avait été remodelé sur une période réduite à deux ans.

L’accord revu et corrigé devait plafonner à 25% des recettes publicitaires de Yahoo le bénéfice qu’il aurait pu obtenir de son partenariat avec Google. Et ce n’est pas tout : les annonceurs de Google disposait du choix de figurer sur des pages du moteur de recherche de Yahoo ou d’y être exclu.

Actuellement, les deux groupes Internet américains monopolisent plus de 75% des recherches sur le Web et perçoivent plus de 50% des recettes mondiales de la publicité en ligne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur