Google Search va permettre de streamer des applications

Apps mobilesMobilité
3 7

Google initie une nouvelle manière de faire des recherches via Google Search sur Android avec le streaming d’applications mobiles directement depuis les résultats de recherches.

Google opère une jonction entre les recherches « traditionnelles » réalisées via Google Search et les applications mobiles.

La firme Internet de Mountain View annonce en premier lieu avoir commencé à indexer le contenu des applications mobiles il y a maintenant deux ans.

Ainsi, lorsque des recherches sont effectuées via le moteur de recherche de Google (sur Android mais aussi iOS), les meilleurs résultats affichés proviennent soit d’applications ou du Web.

Il est question de liens dits « profonds » puisqu’ils pointent à l’intérieur même d’une application.

Dans une contribution blog, Google annonce avoir indexé plus de 100 milliards de liens issus d’applications. Ce qui inclut des outils aussi populaires que Facebook, Instagram, Airbnb ou encore Pinterest.

De surcroît, 40% des recherches effectuées sur Android font apparaître du contenu d’applications.

Mais, s’il s’agissait jusqu’à présent d’afficher des informations issues d’applications d’un manière similaire aux résultats provenant du Web, Google va maintenant plus loin.

La firme, dirigée par Sundar Pichai, indique être maintenant en mesure d’afficher du contenu dit « app-first » dans Search.

A cet effet, une option permettant de streamer des applications non installées sur le terminal mobile va également faire son apparition, directement dans Google Search. Il suffira alors, indique Google, d’avoir une bonne connection Wi-Fi.

Prenons l’exemple d’un résultat de recherche associé à l’application HotelTonight. Un simple appui sur le bouton « Stream » situé à côté de ce résultat va permettre d’accéder à une version streamée de l’application.

Le mobinaute va dès lors pouvoir faire ce qu’il ferait depuis l’application, comme ici réserver une chambre d’hôtel. D’un tap supplémentaire, il pourra aussi choisir de l’installer, ce qui fait de cette option un véritable outil de promotion pour les applications concernées.

Une première salve de partenaire est d’ailleurs associée à ce contenu dit « app-first » avec, entre autres, HotelTonight, Chimani, Weather, Visual Anatomy Free, Daily Horsocope, Useful Knots et New York Subway.

La technologie cloud mise en oeuvre est directement issue de l’acquisition discrète d’Agawi en 2014, une société spécialisée dans le streaming d’applications mobiles natives grâce à une technologie de virtualisation.

Décrite comme un Netflix ou Spotify des applications mobiles, elle mettait en effet en oeuvre une technologie permettant d’utiliser une application mobile en la streamant via le Web sans même l’avoir téléchargée.

Le contenu dit « app-first » a pour vocation de recentrer les utilisateurs sur le Web alors que l’utilisation des applications va croissante. Google désire que les utilisateurs continuent d’utiliser le Web, même sur les terminaux mobiles.

Selon eMarketer, Google aurait généré 38,4 milliards de dollars de revenus grâce à la publicité via son moteur de recherche, une portion substantielle de son chiffre d’affaires global de 2014 qui s’élève à  66 milliards de dollars.

(Crédit photo : LDprod, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur