Google s’offre PeakStream pour accélérer ses calculs

Cloud

Le moteur de recherche s’empare d’une solution d’optimisation des systèmes
basés sur des processeurs multi-coeurs.

Les processeurs multi-coeur sont là mais les logiciels permettant de les optimiser ne sont pas toujours au rendez-vous. Pour y remédier, Google vient de s’emparer de PeakStream, une start-up californienne éditant une solution permettant d’optimiser des systèmes multi-processeurs parallèles, utilisés pour le calcul de haute performance (HPC ou “high performance computing”). Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Lancés en 2006, les outils développés par PeakStream aident les développeurs à programmer leurs applications pour qu’elles fonctionnent sur des architectures basées sur des processeurs multi-coeur. Intérêt pour Google : optimiser sa propre grille de calcul, qui repose sur des milliers de serveurs dispersés dans le monde.

Depuis sa création en 2005, PeakStream a levé 17 millions de dollars auprès de différents fonds de capital risque, dont Kleiner Perkins, Caufield & Byers et Sequoia Capital. Ses fondateurs sont issus de Sun Microsystems, Nvidia, Vmware et Network Appliance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur