Google synchronise un peu plus Docs&Spreadsheets avec les données du Net

Cloud

De nouvelles fonctionnalités de la suite bureautique en ligne de Google
permettent aux utilisateurs de mettre automatiquement à jour les données
publiques.

Google vient d’enrichir les fonctionnalités de Docs &Spreadsheets. Rappelons que Docs&Spreadsheets est une amorce de suite bureautique collaborative en ligne qui propose, gratuitement, des fonctions d’édition de texte et de feuille de calcul.

Parmi les nouveautés, Google propose d’intégrer le module d’accès aux documents à la page d’accueil personnalisée du moteur de recherche. Une intégration qui permet d’afficher les documents stockés sur le service en ligne et d’y accéder directement sans avoir à aller sur le site dédié. Il est également possible d’intégrer, sous forme de flux RSS, l’ensemble des documents en ligne à d’autres systèmes de page web personnalisée comme Netvibes ou Webwag. Docs&Spreadsheets propose d’ailleurs un lien RSS pour suivre les évolutions d’un document particulier que ce soit du texte ou une feuille de calcul.

D’autre part, il est désormais possible de revenir à une version antérieure d’une feuille de calcul. Pratique pour annuler une erreur de saisie, une manipulation erronée, ou une suppression intempestive constatées après avoir sauvé le document. Il faut cependant se contenter du fuseau horaire de la côte Est des Etats-Unis, seul référentiel proposé pour le moment.

Mise à jour automatique des données publiques en ligne

Deux autres fonctions de synchronisation avec les données en ligne faciliteront la vie des utilisateurs de Spreadsheets. La première permet, à partir d’une formule de calcul simplifiée (type ‘= GoogleLookup(“GOOG”, “price” )’), de mettre à jour en temps réel la valeur boursière d’une entreprise. Dans le même ordre d’idée, une formule similaire permet d’obtenir et de maintenir des informations d’ordre général à valeur variable. Comme le nombre d’utilisateurs d’Internet aux Etats-Unis (plus de 200 millions sur une population totale de 298 millions d’habitants) ou au Paraguay (150 000). Une fonction encore limitée en terme de “connaissances” en ligne, comme le précise Google. Ainsi, le moteur de recherche ignore le nombre d’utilisateur du Net en France et même en Europe.

La société de Mountain View poursuit également ses avancées dans les services collaboratifs. Docs&Spreadsheets permet désormais une exportation du document sur le web que n’importe quel collaborateur, et internaute, pourra consulter en ligne à partir d’une simple adresse URL fournie par Google. La feuille de calcul est particulièrement privilégiée avec la possibilité de générer un flux RSS par ligne de tableau avec des liens qui mènent à la source en ligne pour les formules de données à caractère public. Tout comme la publication d’une feuille sur un site web ou un blog se révèle aussi simple qu’une exportation en HTML ou PDF également proposée. Un ensemble de nouvelles fonctions de mise à jour de données qui se révèleront bien utiles dans nombre de cas.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur