Google tire un trait sur l’une de ses barges high-tech

Régulations
google-barge-portland

La plate-forme flottante installée par Google dans la baie de Portland pour servir de centre d’exposition interactif serait en voie de démantèlement.

Quatre millions de dollars. C’est la valeur estimée de la barge que Google aurait vendue à une “entreprise internationale de transport”.

Conçue comme un lieu d’exposition interactif pour produits high-tech, cette plate-forme flottante avait été installée à l’automne dernier dans la baie de Portland (Maine). Elle aurait été déplacée vers South Portland ce 30 juillet en vue d’un démantèlement. Il semble que le projet de Google ait été contrarié par des problématiques réglementaires et fiscales.

Répertoriée BAL 0011 dans les registres américains et propriété de la société By and Large LLC (visiblement rattachée à Google), l’infrastructure de plusieurs dizaines de mètres constituée de plus de 60 conteneurs sur 4 étages devrait être démontée et mise au rebut. Bien que les autorités municipales regrettent ce revirement (au sujet duquel Google n’a pas donné d’explication officielle), la Ville se réconforte avec la visibilité dont elle a bénéficié et les 400 000 dollars collectés en taxes portuaires.

Comme le note Silicon.fr, l’autre plate-forme flottante de Google, située en Californie, devrait rester intacte. Initialement arrimée à San Francisco près de Treasure Island, elle avait été relocalisée à Stockton au mois de mars pour limiter les frais.  C’est sur elle que s’étaient portées les premières spéculations en octobre 2013.

Les observateurs avaient tour à tour évoqué un data center flottant qui exploiterait l’eau de mer comme source d’énergie et de refroidissement… puis un bateau pour organiser des fêtes géantes. Google avait confirmé quelques semaines plus tard qu’il s’agissait d’un espace dédié aux technologies qui devait pouvoir être déplacé le long de la côte Ouest des Etats-Unis.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous les sous-traitants des grands groupes high-tech ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur