Google va distribuer du contenu vidéo issu de Warner Music et Sony BMG

Mobilité

A travers Google Video, les internautes américains pourront visionner des
milliers de fichiers vidéo en provenance des deux majors.

Google vient de passer deux partenariats de distribution aux Etats-Unis dans le secteur de la musique, l’un avec Warner Music Group et l’autre avec Sony BMG. Objectif : permettre aux utilisateurs américains de Google Video d’avoir accès gratuitement à une partie des catalogues vidéo des deux grandes maisons de disques. Ils pourront consulter les fichiers à la demande mais essentiellement en mode streaming.

Les internautes américains utilisateurs auront accès à des milliers de vidéos musicales issues des catalogues des maisons de disque : interviews d’artistes, tournages en coulisses et autres contenus liés aux artistes. Enfin, les deux majors vont mettre à la disposition des fans de musique du contenu vidéo de leurs stars favoris en vue d’une exploitation personnalisée sur Google Video (à intégrer dans une séquence amateur par exemple).

Le modèle économique est classique : le service repose sur les revenus publicitaires. Les maisons de disques pourront financer la distribution en ligne de leurs contenus vidéos via le réseau de Google qui comprend des centaines de milliers d’annonceurs. Néanmoins, Google n’a pas précisé quelle forme de publicité prendra place sur son dispositif vidéo. On peut imaginer des spots publicitaires avant la diffusion des séquences vidéo.

Autre service proposé cette fois-ci en mode premium dans le cadre du partenariat avec Warner Music Group : les internautes pourront directement télécharger des vidéos en ligne. Comptez 1,99 dollar par vidéo.

Un double partenariat qui pourrrait être prochainement étendu à YouTube.com, à la suite de l’annonce du rachat de la plate-forme d’échange de vidéos par le moteur de recherche (voir édition du jour).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur