Google va perfectionner la qualité de service de ses Apps

Cloud

Google va améliorer la garantie de niveau de services (SLA) de sa suite Google Apps pour les professionnels. Le mode de calcul de la disponibilité des services devient plus draconien.

Afin de mieux satisfaire ses clients, Google Enterprise a annoncé vouloir améliorer cette année la garantie de niveau de service (SLA – Service Level Agreement) de ses outils professionnels Google Apps, disponibles en mode SaaS.

Alors que l’année dernière Google Search et Gmail ont connu quelques pannes, la firme de Mountain View s’engage à optimiser la qualité de service de ses applications.

Ainsi, Google a modifié les clauses de son SLA, en stipulant que sont désormais décomptés, pour mesurer le taux d’indisponibilité, les opérations de maintenance programmées ainsi que tous les types d’interruptions, même celles  inférieures à 10 minutes, touchant les Google Apps.

Auparavant, Google ne prenait pas en compte ses opérations de maintenance planifiées et les brèves interruptions de service de moins de 10 minutes.

De fait, les entreprises payant pour avoir accès à la suite Gogole Apps pourraient être en mesure de demander des indemnisations si le taux d’indisponibilité des services sollicités est trop élevé.

Toutefois, pour rassurer les professionnels et l’internaute lambda, Google précise avoir réussi à optimiser le niveau de service de sa messagerie en 2010.

Selon lui, Gmail a affiché, l’année dernière, un taux général de disponibilité de l’ordre de 99,984%, ce qui correspond à un temps d’arrêt de 7 minutes en moyenne chaque mois sur l’année écoulée.

Ce constat est l’occasion pour Google de se positionner face à ses concurrents sur le marché professionnel de la messagerie.

Selon une étude publiée par Radicati Group, Lotus d’IBM a enregistré, en 2010, un taux d’indisponibilité de sa messagerie de 140 minutes, contre près de 320 minutes pour Exchange de Microsoft.

En moyenne, selon Radicati Group, la durée d’indisponibilité mensuelle des logiciels de messagerie atteint les 3,8 heures.

Source : Radicati Group
Source : Radicati Group

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur