Google veut lui aussi son bouton “+1” partout sur le Web

Cloud

En retard sur l’Internet social, Google lance son propre bouton de recommandation de pages à vos amis. Ce petit dernier s’appelle “Bouton +1”.

Lancé en mars, le “bouton +1” de Google pourra maintenant être intégré à tous les sites du Net au lieu d’être confiné à la page de résultats du moteur de recherche.

Disponible en bêta pour les utilisateurs anglophones, le “bouton +1” apparait pour l’instant dans les résultats de recherche des utilisateurs connectés avec un compte Google (n’importe quelle adresse Gmail par exemple), et inscrits au programme.

En cliquant sur le bouton, un utilisateur recommande une page à ses amis et relations.

Google utilise diverses méthodes pour déterminer quels sont vos amis, en partant de vos contacts Gmail et en élargissant à vos comptes Twitter, Picasa et toute autre source d’information utile.

La liste des amis que Google vous a trouvés est consultable (et modifiable) sur le Google Dashboard.

Les recommandations (“+1”) de vos amis s’affichent sur la page de résultat Google, lors d’une recherche. Pas besoin de s’inscrire pour juste bénéficier des recommandations.

Le bouton placé sur les sites tiers requerra aussi de posséder un compte Google. Lors de sa première utilisation, le service demandera de créer un profil (nom et prénom à afficher).

Une sélection de sites prestigieux a déjà, ou est en train, d’intégrer ce “bouton +1” :


Les autres services de Google, comme l’Android Market, Blogger, Google Shopping ou YouTube, vont également rapidement adopter cette fonctionnalité.

Ce nouveau bouton arrive sur un marché déjà très encombré. Facebook est déjà intégré sur plus de 2,5 millions de sites Internet, et Twitter déploie cette semaine son bouton “Suivre”.

Google, complètement largué sur le Web social de l’aveu même de son ancien président Eric Schmidt, se lance donc dans une bataille difficile.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur