Google veut mettre en valeur son format d’image ouvert WebP

Mobilité

Google compte accélérer le chargement des pages Web, grâce à l’arrivée de son nouveau format libre d’images et de photos baptisé WebP, censé remplacer à terme le JPEG.

Après avoir développé le codec vidéo VP8, basé sur le framework open source WebM, Google veut pousser un nouveau format libre d’image pour remplacer le traditionnel JPEG : le WebP.

Ce format permettrait ainsi, selon la firme de Mountain View, d’accélérer le chargement des pages Web en économisant de la bande passante.

Ce format ouvert WebP est “une méthode de compression avec perte pouvant utilisée sur des photographies. Le degré de compression est ajustable, un utilisateur peut donc trouver un compromis entre qualité et la taille de son image“.

Selon Google, le WebP serait est un format totalement innovant, dans le mesure où, selon lui, les photos et les images représentent actuellement 65% des données présentes sur les pages Web…

La firme de Mounatin View a déjà procédé à quelques tests en sélectionnant un million d’images sur Internet, aux formats JPEG, PNG et GIF. Elle les a ensuite encodées au format WebP tout en conservant leur qualité visuelle.

Ainsi, Google a constaté qu’à égale qualité des images, la taille des fichiers en WebP était réduite de 39% par rapport à ceux enregistrés sous des formats traditionnels.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur