Google veut numériser les archives de tous les journaux

Mobilité
Information - news

Un nouveau projet pharaonique dont Google a le secret : devenir le Google News des archives de journaux.

Google a-t-il les yeux plus gros que le ventre? Le moteur de recherche veut juste numériser l’ensemble des archives des journaux dans le monde. L’initiative titanesque, appelée Google News Archive Search, est accueillie plutôt favorablement par les médias concernés.

“Des milliards de pages d’articles sont stockées à travers le monde. Notre objectif est de permettre aux lecteurs de les trouver: de l’hebdomadaire local au quotidien national”, explique le manager de produit Punit Soni, sur le blog officiel de Google.

L’entreprise de Moutain View envisage de travailler en partenariat avec les groupes de presse. Ces dernières fournissent le contenu et Google scanne les pages: “l’utilisateur aura la possibilité de consulter les archives et d’y trouver contenu, photos, et même la publicité de l’époque entourant les articles”, continue Google sur son blog.

Tout le monde est gagnant

Les journaux pour le moment accessibles sur le service sont exclusivement en anglais, mais Google se vante d’y inclure le Québec Chronicle-Telegraph, le plus ancien journal des Amériques, dont le premier numéro a été publié en 1764.

Google propose aussi de consulter les journaux par “timeline“, c’est-à-dire en indiquant sur une frise historique la récurrence du mot ou de l’expression recherchée.

Pour Google, tout le monde est gagnant : les archives seront présentées aux côtés d’annonces publicitaires, ce qui permettra de générer des profits répartis entre Google et les titres de presse concernés.

Pour les journaux (une centaine jusqu’ici ), c’est une façon d’obtenir des revenus supplémentaires et de déléguer la numérisation de leurs archives, une tâche extrêmement coûteuse.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur