Google vise les marchés publics avec Google Apps for Government

Cloud

Le groupe Internet veut pousser sa suite professionnelle (Gmail, Google Calendar…) vers les agences fédérales, les Etats et les municipalités. Il reçoit la certification FISMA portant sur la sécurité dans les systèmes d’information.

Aux Etats-Unis, Google veut entrer en compétition pour remporter des marchés publics émanant d’organisations fédérales ou de collectivités.

Le groupe Internet vient de lancer Google Apps for Government.

C’est une édition spéciale de ses outils professionnels (messagerie professionnelle avec Gmail, Google Calendar, Google Documents…) destinée à des clients potentiels comme du gouvernement américain, un Etat ou des collectivités comme la ville de Los Angeles ou d’Orlando. Google compte remporter des contrats IT dans ces deux métropoles.

Cette suite logicielle de solutions BtoB, qui repose sur le cloud, vient de recevoir la certification Federal Information Security Management Act (FISMA) portant sur la sécurité dans les systèmes d’information et une accréditation en provenance de l’administration Obama.

Mais il existe des limites en termes de portées de marchés. Google est dorénavant en mesure de se porter candidat pour le traitement d’informations “sensibles”, mais pas “classées”.

“Cette procédure facilitera la tâche des agences fédérales qui pourront comparer nos fonctions de sécurité par rapport ceux déjà déployées”, déclare Kripa Krishnan, en qualité de directeur technique du programme Google Apps for Government, dans une contribution blog en date du 26 juillet.

“La plupart des agences aves lesquelles nous avons travaillé considère que Google Apps fournit au moins un niveau équivalent de sécurité – si ce n’est meilleur – par rapport à la situation actuelle. Ce qui signifie que nos clients issus de l’administration peuvent migrer vers le cloud en toute confiance.”

Les applications de l’édition Google Apps for Government feraient l’objet d’une facturation de 50 dollars par utilisateur et par an. Le même tarif que les clients entreprises.

Plus de deux millions d’entreprises dans le monde ont adopté des solutions Google Apps.