Google vise un paquet de brevets de Nortel

4GCloudMobilitéOS mobiles

Le groupe Internet est prêt à débourser 900 millions de dollars pour s’emparer d’un catalogue de 6000 brevets de l’équipementier télécoms canadien en faillite.

Google s’intéresse à des actifs de Nortel Networks jugés stratégiques pour le développements de ses activités.

Tout comme d’autres acteurs Microsoft (intéressé par des adresses IPv4), Ericsson (actifs GSM), Ciena (réseaux d’optiques et Ethernet) ou Avaya (solutions télécoms d’entreprise).

Le dépeçage de Nortel, qui avait débuté en 2009 avec la procédure de faillite de l’équipementier télécoms canadien, se poursuit.

Et Google vient d’enclencher des négociations exclusives pour récupérer une partie de son portefeuille de brevets.

ET il montre un certain appétit.

Le groupe Internet propose 900 millions de dollars (US) pour acquérir un catalogue de 6000 brevets.

Mais Nortel souhaite que d’autres acteurs surenchérissent. La procédure, menée sous la supervision de la justice canadienne, devrait être bouclée d’ici juin, précise le communiqué.

Les brevets que la firme de Mountain View souhaite acquérir portent sur les technologies sans fil, la 4G ou les réseaux de données, l’optique, la voix, la fourniture de services, les semi-conducteurs.

Autant de brevets susceptibles de lui servir dans le développement de l’écosystème Android et de son smartphone Nexus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur