Google Wing : des drones Google pour se faire livrer par les airs

Régulations
google-wing-drone-test-australie

Le labo Google X dévoile un nouveau projet d’exploitation de drones pour la livraison aérienne de produits. Après un test en Australie, Google Wing pourrait démarrer dans 2 ans.

Nom de code : Google Wing. A travers son labo Google X, le groupe Internet s’intéresse à la conception et à l’exploitation de drones. Pour effectuer des livraisons de certains produits dans des zones reculées mais il n’est pas exclu que Google desserve aussi des bassins de population dense, selon Astro Teller, le chercheur britannique qui supervise cette division R&D stratégique pour la firme Internet de Mountain View et qui est interrogé par Le Parisien.

Vidéo à l’appui, Google a testé en Australie un engin volant autonome capable de transporter des produits répondant à des besoins urgents (catastrophes naturelles, urgence santé, soins vétérinaires…). En l’état actuel, Google n’a pas la même vision qu’Amazon qui projette d’exploiter les drones dans un cadre de livraison expresse associée à ses activités de commerce électronique (Amazon Air Prime).

“Imaginez cet appareil comme un grand triangle muni de quatre propulseurs mobiles. Il décolle à la verticale comme un hélicoptère puis ses moteurs s’inclinent et il vole comme un avion, rapidement et en consommant peu. Une fois arrivé à destination, il livre ses marchandises dans une boîte au bout d’un câble, tandis qu’il reste en l’air”, explique Astro Teller.

L’illustre chercheur de Google considère que d’ici deux ans, “on pourra se faire livrer par les airs”. Mais il faudra préalablement organiser des tests à grande échelle dans une agglomération moyenne et étudier la valeur ajoutée d’un tel service à apporter aux habitants et consommateurs.


EXCLUSIF. Google dévoile son projet fou : la… par leparisien

Quiz : Moteur : à part Google et Yahoo, vous connaissez qui ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur