Goom Radio accélère son déploiement pour surfer sur la radio numérique

Mobilité

Le bouquet français de web radios, qui veut émettre sur la future Radio numérique terrestre, boucle un deuxième tour de table de 9 millions d’euros.

Il y a encore trois ans, personne ou presque ne croyait vraiment au business des radios sur le Net. C’était sans compter sur une mise en lumière de ce nouveau support de diffusion grâce aux débats liés à la loi DADVSI qui a débouché quelques mois sur un accord entre les ayants droit et les éditeurs associatifs.

Fin 2008, Goom Radio (Go On Média) débarque sur la toile avec une ambition revendiquée: être le premier bouquet de radios numériques. Aux commandes de ce projet initié dès octobre 2007, on trouve des anciens responsables du groupe NRJ : Roberto Ciurleo (ancien directeur des programmes) et Emmanuel Jayr (ancien directeur de la communication).

Tous deux souhaitent développer une offre plurimédia basée sur Internet, le mobile et qui pourrait s’étendre sur la future Radio Numérique Terrestre (RNT), si le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) valide le dossier dans le cadre d’un appel à candidature en cours.

Dans le détail, l’offre de Goom propose l’accès gratuit à un bouquet de 17 radios en flux continu (Hit, Dance, Hip Hop, Pop-Rock… ) ainsi qu’aux radios officielles de quelques stars (Madonna, Coldplay et depuis peu, celle de Pascal Obispo).

Autre fonctionnalité, les internautes peuvent créer leur propre antenne grâce à “My Goom” et playlister du contenu proposé par Goom ou créé par des tiers. Un service qui n’est pas sans rappeler ce que propose déjà Radionomy.

Plus de dix millions d’euros levés depuis sa création

Cette croissance en mode accéléré a poussé les fondateurs à solliciter des investisseurs. Il y a un an, les fonds Partech International et Wellington Partners avaient injecté 3,7 millions d’euros dans le cadre d’une première levée de fonds. Goom vient d’annoncer un deuxième tour de table de 9 millions d’euros avec ses partenaires financiers historiques rejoints par Elaia Partners.

(lire la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur