GoPro vient chercher des nouvelles sensations en Bourse

BourseEntreprise
gopro-vise-bourse-cameras-HD-sports-extremes

Le fabricant de caméras HD GoPro pour partager les sensations de sport extrême veut lever 100 millions de dollars en Bourse. Il a déposé son dossier préliminaire d’IPO.

Le premier modèle GoPro était sorti en 2004. Dix ans plus tard, la société californienne qui fabrique ses caméras HD pour activités extrêmes se prépare à entrer en Bourse. En début de semaine, un dossier IPO a été déposé auprès de l’organisme américain de régulation des marchés boursiers (SEC). GoPro souhaite lever jusqu’à 100 millions de dollars.

Son fondateur Nick Woodman, qui conserve le statut de CEO (et détient près de 50% des parts de la société), peut être fier de son catalogue de caméras spécial sports extrêmes (ski, surf, parachutisme…) comme la GoPro Hero3+. Même si le prix grand public demeure élevé (comptez 349 euros pour la version Silver sur le portail marchand de Carrefour, hors frais de livraison).

Mais les séquences vidéo “fun” produites par le biais des caméras suscitent l’engouement des internautes : sur la chaîne YouTube de GoPro (voir vidéo ci-dessous), certaines d’entre elles ont été vues 20 millions de fois.

En 2013, 3,84 millions d’unités de caméras GoPro ont été écoulées dans le monde (+66% par rapport à 2012). En dix ans de commercialisation, on parle d’un volume de vente de 8,5 millions de caméras HD.

Selon les éléments corporate fournis à la SEC, GoPro a réalisé un chiffre d’affaires proche du milliard de dollars en 2013 avec un profit affiché de 60 millions de dollars. Pour financer ses activités, GoPro avait levé 88 millions de dollars en 2011 puis 200 millions de dollars l’année suivante en embarquant Foxconn Technology Group (sous-traitant high-tech asiatique qui travaille notamment pour fabriquer l’iPhone ou l’iPad) dans la foulée.

Quiz : Que savez-vous des écrans ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur