GoPro se projette vers 2017 après un trimestre à oublier

Entreprise
resultats-gopro-t3-2016
3 4

Affichant des indicateurs trimestriels dans le rouge, GoPro développe sa stratégie « contenus et services » et mise sur son drone Karma.

Nick Woodman aura pu constater toute la circonspection des investisseurs lors de la conférence téléphonique faisant suite à la publication des résultats financiers de sa société GoPro.

La suspension, quelques heures auparavant, de la cotation sur le Nasdaq, avait donné le ton.

Les principaux indicateurs sont effectivement dans le rouge, à commencer par le chiffre d’affaires : 240,569 millions de dollars au 3e trimestre 2016, soit une baisse de 40 % d’une année sur l’autre.

La sanction a été immédiate dans les échanges d’après-Bourse : le cours de l’action GoPro a chuté de près de 20 %.

Les marchés se seront figuré les difficultés de l’entreprise en Europe, comme en Asie-Pacifique. Les deux zones géographiques ne représentent plus que 43,5 % des ventes, contre 52,1 % il y a un an. Leur CA cumulé (104,7 millions de dollars) reste inférieur à celui de la région Amériques (135,9 millions).

Compte tenu d’un coût des ventes plus élevé, la marge brute recule de 6,3 points sur un an, à 40,3 %, soit 97,069 millions de dollars – en normes GAAP incluant notamment les compensations à base d’actions ; confer la synthèse des résultats au format PDF.

Des drones et des services

Dans le même temps, les investissements augmentent en R&D (+ 42 %, à 96,146 millions de dollars) comme sur le commercial/marketing (+ 38 %, à 91,567 millions). Bilan : le résultat d’exploitation est négatif, à – 115,589 millions de dollars. Et les pertes nettes dépassent les 100 millions (74 cents par action), contrastant avec les quelque 20 millions dégagés au 3e trimestre 2015.

On constate par ailleurs que la trésorerie continue de diminuer. Titres négociables inclus, elle s’élève à 224,9 millions de dollars au 30 septembre 2015, loin du pic à 517 millions atteint au 2e trimestre 2015.

GoPro, qui revendique 1 722 employés (101 de plus en trois mois), prévoit un retour à la profitabilité dès ce trimestre, avec un bénéfice à 15 cents par action dans le haut de la fourchette, sur un chiffre d’affaires de 650 millions de dollars.

Nick Woodman craint toutefois qu’il soit difficile de satisfaire la demande pour les fêtes de fin d’année. Notamment pour la caméra HERO5, officialisée en septembre avec deux versions Session et Black, cette dernière capturant en 4K à 30 images par seconde avec un GPS embarqué et des fonctions de contrôle vocal en 7 langues.

À cette même occasion, GoPro a annoncé le lancement commercial de son drone Karma, quadricoptère doté d’une nacelle extractible stabilisée pour caméra embarquée. Le trimestre aura aussi été marqué par l’ouverture, aux États-Unis, d’une plate-forme de stockage cloud ouvrant la fenêtre sur une stratégie « contenus et services ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur