Gouvernance cloud : Dell acquiert Enstratius

CloudEntrepriseGestion cloudRégulations
Dell Enstratius cloud

Dell ajoute une nouvelle brique à l’édifice de son offre “de bout en bout” avec le rachat d’Enstratius, connu pour ses solutions de gouvernance des environnements cloud.

Objectif consolidation des actifs pour Dell, qui ajoute une nouvelle brique à l’édifice de son offre “de bout en bout” avec le rachat d’Enstratius.

Fondée en 2008 et basée depuis lors à Minneapolis (État américain du Minnesota), cette société s’est fait connaître pour ses solutions de gouvernance des infrastructures cloud.

Délivrée sur site (dans le data center du client) ou en SaaS (Software as a Service, via une plate-forme hébergée), cette technologie gère de manière transparente une vingtaine de plates-formes.

Notamment des environnements publics (Microsoft Azure, Amazon Web Services, Rackspace, IBM…), mais aussi privés (Citrix/Cloud.com, OpenStack…) et par voie de conséquence, hybrides.

L’idée sous-jacente est d’offrir davantage de flexibilité dans l’utilisation des ressources à disposition, tout particulièrement en optimisant leur allocation, avec une déploiement automatisé des applications métiers et des machines virtuelles, mais aussi une capacité à monter en charge (scalability).

Les solutions d’Enstratius incluent également un système d’authentification centralisée (support de SAML 2.0 et d’OpenID), des scénarios de reprise sur incident, un algorithme de chiffrement sécurisé, un outil d’émission de rapports et de gestion des coûts, etc.

Cette acquisition n’est pas sans faire écho à celle de Gale Technologies, annoncée en décembre dernier.

Cet éditeur californien développe des outils permettant aux entreprises de déployer et d’administrer des parcs virtualisés, éventuellement articulés autour de configuration cloud.

En étendant ainsi son portefeuille en matière de gestion d’infrastructures, Dell vers un pas supplémentaire vers l’avènement du “data center de demain”, avec l’objectif d’intégrer des couches disparates au sein d’un environnement unifié.

Menée sur le principe dit de “l’acqui-hire”, la transaction – dont le montant n’a pas été précisé dans le communiqué – implique un transfert de personnel.

L’intégralité des effectifs d’Enstratius, soit environ une cinquantaine de collaborateurs parmi lesquels le CEO David Bagley, est attendue à Round Rock (Texas), dans le fief de Dell.

A noter qu’Enstratius, qui s’appelait encore enStratus en mars dernier, a levé 3,5 millions de dollars en novembre 2011, auprès des fonds américains de capital-investissement El Dorado Ventures et Vesbridge Partners.

Cette nouvelle opération de croissance de Dell n’a pas suscité l’émoi des marchés : ce lundi en fermeture de séance à Wall Street, le titre boursier du constructeur texan s’affichait même en léger recul de 0,15%, à 13,29 dollars.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur