Le gouvernement canadien a-t-il été victime de pirates chinois ?

Cloud

Le ministère canadien des Finances ainsi que le Conseil du Trésor ont subi les attaques de cyber-criminels, visant à dérober des mots de passe. La Chine, pointée du doigt, dément toute implication.

Les cyber-criminels sont prompts à s’attaquer aux administrations et aux organisations gouvernementales. C’est cette fois-ci le Canada qui en a fait les frais.

D’après des informations révélées par la chaîne CBC, des pirates seraient parvenus à s’attaquer aux ordinateurs de fonctionnaires travaillant pour le ministère canadien des Finances et le Conseil du Trésor.

Un porte-parole du Secrétariat du Conseil du Trésor canadien a reconnu l’existence de ce piratage d’envergure, en confirmant qu’”une tentative non autorisée d’accéder à son réseau” avait bien eu lieu.

Ces attaques auraient eu pour but de dérober des mots de passe des systèmes pour accéder aux bases de données du gouvernement.

Mais qui sont ces pirates qui s’en sont prix aux systèmes informatiques du gouvernement du Canada ? Tout semble provenir de Chine. Reste à savoir s’il s’agit effectivement de cyber-criminels chinois ou si cette attaque, menée de l’étranger, a « seulement » transité par des serveurs hébergés en Chine…

Les avis divergent. Selon la chaîne télévisée canadienne CTV, ce piratage serait l’œuvre de cyber-criminels employés par le gouvernement chinois.

La Chine a réagi en démentant ces accusations. « Le gouvernement chinois attache de l’importance à la sécurité des réseaux informatiques et demande aux utilisateurs des ordinateurs et de l’internet de se conformer aux lois et règlements”, a souligné Ma Zhaoxu, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, rapporte LeFigaro.fr.

Quant au porte-parole du Secrétariat du Conseil du Trésor, il a refusé de confirmer l’origine chinoise de cette cyber-attaque, en soulignant qu’il ne souhaitait pas divulguer des “détails sur des incidents liés à la sécurité” du pays.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur