GPS social : Waze prend la direction de Google Maps

Cloud
Waze by Google

Google commence à monter des passerelles entre son service de cartographie Maps et les technologies héritées du rachat de Waze, société israélienne éditrice d’une application de navigation GPS communautaire.

En juin dernier, Google avait officialisé l’acquisition de Waze, société d’origine israélienne éditrice d’une application de navigation GPS communautaire.

Annoncé fin juillet, le montant final de la transaction s’élevait à 966 millions de dollars.

Le groupe Internet de Mountain View s’était déclaré “enthousiasmé par la perspective d’une amélioration de Google Maps avec certaines fonctionnalités de mise à jour de trafic fournies par Waze“.

Il commence aujourd’hui à intégrer, dans son service de cartographie, les technologies héritées de ce rachat, sa quatrième plus grosse opération de croissance externe après YouTube (1,65 milliards de dollars), DoubleClick (3,1 milliards) et Motorola Mobility (12,5 milliards).

Les synergies apparaissent sur plusieurs plans.

On retrouve notamment cet aspect “social” qui démarque Waze de ses concurrents : les utilisateurs peuvent participer à la mise à jour en temps réel du réseau automobile et annoncer l’état de la circulation, la présence de policiers…

L’intégration de Waze est pour l’heure effective dans l’application mobile Maps disponible sur les plates-formes Android et iOS, essentiellement en Amérique latine (Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Equateur…), mais aussi en Allemagne, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis… et en France.

D’abord courtisé par Apple (fin 2012), puis Facebook, la jeune pousse, qui compte au dernier pointage près de 50 millions de membres, a rejoint les rangs de Google après de multiples tractations.

Elle a notamment obtenu l’assurance que le centre de R&D de l’application ne sera pas déplacé avant l’été 2016 et qu’aucune suppression de poste ne sera effectuée jusqu’à cette échéance.

Un point d’inflexion vraisemblablement capital dans les négociations face aux autres grosses pointures de l’univers IT.

Depuis sa prise d’exercice en 2008, Waze était parvenu à lever 67 millions de dollars. Parmi ses investisseurs figuraient Microsoft, Qualcomm, le fonds californien Kleiner Perkins Caufield & Byers ou encore le milliardaire hong-kongais Li Ka-shing.

waze-google-street-view
L’éditeur de cartes intégré dans l’application Waze fonctionne désormais en tandem avec Google Street View.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du Web, qui a racheté quoi ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur