Grandes manœuvres chez SFR : Michel Combes bouscule le top management

BourseEntrepriseFusions-acquisitionsGestion des talentsManagementNominationsRessources humaines
michel-combes-president-SFR
7 24

Eric Denoyer lâche ses fonctions de DG de SFR. La direction est remaniée et des transferts de compétences sont réalisés avec la maison-mère Altice.

Vous avez vu la remise à plat globale du top management à l’ère du rapprochement entre Numericable et SFR courant 2015 ?

Cette année, découvrez la nouvelle configuration du groupe SFR consolidée sous la direction de Michel Combes.

Le point commun entre les deux étapes : ça bouge beaucoup.

Le groupe télécoms (propriété d’Altice) vient d’annoncer le retrait d’Eric Denoyer, Directeur général de SFR (ex-patron de Numericable), de ses fonctions opérationnelles.

Ce manager chevronné du monde des télécoms (ex-Tiscali) avait œuvré au rapprochement multi-parties : Numericable, SFR, Virgin Mobile, Completel et Telindus.

Mi-2015, avec Patrick Drahi (président d’Altice) à la manoeuvre, Eric Denoyer avait également tenté de prendre la main sur Bouygues Telecom. En vain. Depuis, la situation a tellement changé que l’on évoque désormais un rapprochement entre Orange et Bouygues Telecom.

Eric Denoyer rejoint néanmoins le conseil d’administration de SFR « en assurant ainsi la continuité des activités de l’entreprise », précise le communiqué annonçant le remaniement de la direction.

Michel Combes cumulera les fonctions de P-DG et de DG du groupe SFR en attendant que le successeur d’Eric Denoyer soit désigné « courant janvier ».

Sachant qu’il occupe également un rôle de directeur opérationnel au niveau européen d’Altice (la maison-mère de l’opérateur présidée par Patrick Drahi).

Autre mouvement repéré : Régis Turrini, ancien directeur général de l’Agence des Participations de l’Etat (et ex-responsable des fusions acquisitions chez Vivendi), prend des fonctions de secrétaire général au niveau du groupe SFR et de directeur des affaires réglementaires et juridiques au niveau de la strate supérieure Altice.

Jérôme Yomtov, ex-Secrétaire général adjoint à l’ère Numericable, prend des fonctions de Secrétaire général délégué et directeur auprès du président Michel Combes.

RH, services IT : on refait le match

Au niveau de la gestion des ressources humaines (un sujet sensible sur fond de rapprochement entre Numericable et SFR), Florence Cavet (ex-DRH d’Areva qui avait déjà pris en main les affaires sociales chez SFR) remplace François Rubichon, qui quitte le groupe.

Dans un contexte de rationalisation des services IT (marquée également par des tensions), Olivier Ursel, ex-Directeur des systèmes d’information, passe le relais à Christophe Delaye (ex-Directeur des achats du groupe SFR).

Dans les nouveautés, on voit également apparaître un comité « convergence télécoms-contenus » sous la houlette d’Alain Weill (dirigeant de NextRadioTV qui se rapproche progressivement d’Altice) et Michel Combes.

SFR – Altice : des passerelles

Des transferts internes se font aussi entre SFR et Altice : Pascal Rialland va superviser les activités BtoB au niveau international.

Même mouvement pour Eric Klipfel qui va superviser les activités BtoC au niveau supérieur.

Fin 2015, précisons qu’Altice avait également annoncé la nomination d’un super-DRH : Michael Masset (qui occupait des fonctions similaires chez Dexia Group).

Les objectifs de cette réorganisation au sein de SFR, qui sera définitivement mise en place d’ici la fin du premier trimestre 2016, sont multiples : accélérer la mise en place de la nouvelle organisation groupe au nom de la cohérence des activités, donner une impulsion plus forte au niveau marketing et commercial (alors qu’elle avait été initiée en novembre 2015 avec une première prise de parole publique de Michel Combes) et assainir plus rapidement la situation financière.

SFR ne peut plus perdre de temps avec le nouveau paysage télécoms en France qui se remodèle en toile de fond. Un retour dans une configuration à trois pôles opérateurs semble s’esquisser (Orange+Bouygues Telecom, SFR et Iliad-Free).

(Crédit photo – archive : Michel Combes, présentation du nouvel SFR, novembre 2015)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur