GranitePhone : des airs de Blackphone sur une base Archos

MobilitéOS mobilesSécuritéSmartphones
archos-granitephone
2 18

Logic Instrument (groupe Archos) lorgne le marché américain avec son GranitePhone. Que vaut ce terminal dit « ultra-sécurisé » concurrent du Blackphone ?

En apparence, c’est un smartphone Archos 50 Diamond, avec écran 5 pouces (Full HD), puce Snapdragon 615 (architecture 64 bits à 8 coeurs ; solution graphique Adreno 405), capteurs d’images de 8 et 16 mégapixels, 2 Go de RAM, 16 Go pour le stockage et connectivité 4G.

C’est sous le capot que le GranitePhone cache sa particularité : un système d’exploitation dérivé d’Android 4.4.4 et basé sur la plate-forme de communication sécurisée développée par Sikur, une entreprise dont le siège mondial est situé à Porto Alegre.

Sur le plan commercial, la partie hardware est officiellement fournie par Logic Instrument, un spécialiste français de l’informatique mobile durcie dont Archos est actionnaire majoritaire avec environ 49 % du capital.

granitephoneLe discours associé au GranitePhone est globalement le même que celui de SGP Technologies avec son Blackphone : l’intégralité des données et des communications sont protégées via diverses « couches de sécurité ».

En l’occurrence, un VPN, un système d’espaces virtuels autonomes, la neutralisation du GPS, l’effacement à distance, le blocage de l’installation des applications tierces… Des fonctionnalités que l’on trouve dans les principales solutions de gestion des terminaux mobiles, mais qui sont là embarquées directement dans le terminal.

Annoncé lors du dernier Mobile World Congress, le GranitePhone avait été officiellement lancé en octobre 2015. Il est aujourd’hui accessible pour 925 euros HT, alors que l’Archos 50 Diamond se trouve à moins de 200 euros TTC (même principe pour le Blackphone, basé sur un Wiko). Sikur inclut toutefois 2 ans d’accès à ses services de sécurité*.

Sur ce dernier point, Logic Instrument explique que depuis le lancement, il y a 18 mois, d’un « Bug Bounty » ouvert à la communauté des hackers, le produit n’a « pas été mis en défaut ». Reste à voir où le curseur a été placé et dans quelle mesure les chercheurs en sécurité se sont intéressés au smartphone.

De même, on restera prudent sur les failles qui pourraient se trouver à même le silicium. Un chercheur vient justement d’en découvrir une dans les puces MediaTek. Elle peut permettre à des tiers de prendre, à distance, le contrôle d’un téléphone avec le niveau de privilèges maximum.

La commercialisation du GranitePhone en Amérique du Nord et du Sud est assurée par le groupe Mirabilis, auquel une première fournée de 3 000 exemplaires vient d’être livrée (une commande complémentaire est en cours de production). Les équipes de Logic Instrument s’occupent de la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique).

* L’offre se divise en trois paliers : Sikur Chat (gratuit) protège les listes de contacts, la messagerie instantanée et les discussions de groupe. Sikur Enterprise (15 dollars par mois et par utilisateur) protège aussi les e-mails, les appels, la vidéoconférence et le partage de fichiers. Une version encore plus complète est livrée avec le GranitePhone.

Crédit photo : Sikur, Logic Instrument & wk1003mike – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur