Graphics Suite 11 : Corel poursuit son chemin sur Mac

Cloud

Le canadien a annoncé une nouvelle version de sa suite conçue autour de son logiciel phare CorelDraw. L’application fonctionne sur Windows et Mac OS, mais a été construite plus spécifiquement pour la plate-forme d’Apple. Au même moment, Adobe n’arrive pas à donner d’impulsion à ses ventes autour de Photoshop.

CorelDraw Graphics Suite 11 annoncée par le canadien Corel pour le mois de juillet intègre principalement trois applications : CorelDraw 11, Photo-Paint 11 et R.A.V.E 2. Prévue pour Windows XP et Mac OS X, elle a en fait été construite plus spécifiquement pour tirer parti de certaines des fonctionnalités de Mac OS X, selon NewsFactor, qui a interrogé Tony Severenuk, le programmeur chargé de la suite. “Nous avons construit cette suite spécialement pour Mac OS X. CorelDraw Graphics Suite 11 tire parti de fonctions spécifiques de Mac OS X, comme les biprocesseurs pour nos effets bitmap et de l’aide intuitive d’Apple pour un support plus efficace. Mac OS X continue d’être au centre des applications graphiques professionnelles de Corel.” Corel s’est engagé tardivement sur Mac OS X (voir édition du 26 juin 2001), mais a réalisé la transition de tous ses produits sur cette plate-forme très rapidement, en faisant même sa plate-forme de référence (voir édition du 25 juillet 2001). La suite en elle-même est une application de mise en page, d’édition de photographies et d’animation. Son principal logiciel, CorelDRAW, permet à ses utilisateurs d’intégrer des éléments de multiples fois dans le même fichier. On y trouve des outils destinés à créer des courbes, à réaliser la rotation d’objets en un ou deux clics. Il supporte également le format SVG (Scalable Vector Graphics), qui semble attirer de plus en plus de professionnels de l’édition.

Les autres outils de la suite sont pléthore : Corel propose quelques “utilitaires” comme une version allégée d’OmniPage, CorelTrace 11 (qui permet de transformer des dessins bitmap en images vectorielles) ou Font Reserve pour Mac OS X (pour la gestion de polices de caractères), en plus de R.A.V.E 2 et de Photo-Paint. R.A.V.E 2 est une application de création de graphiques pour le Web et pour l’animation, qui vient marcher sur les plates-bandes de FireWorks de Macromedia. Le programme permet de référencer des fichiers séparés et de compacter encore plus la taille des fichiers Flash grâce à un filtre spécifique. Des outils permettent d’animer textes ou formes.

Photo-Paint se présente comme une concurrence à Photoshop, le prestige en moins. Quelques nouveautés de ce logiciel méritent qu’on s’y arrête, comme la fonction permettant de réaliser des panoramas (à la QuickTimeVR), ou la capacité à préparer en les découpant des images pour le Web, ou de créer des “rollovers”.

Un marché du graphisme déprimé

La suite complète sera proposée à 529 dollars (564 euros hors taxe) aux Etats-Unis à partir de juillet. Elle arrive à un moment où le marché du graphisme semble touché par la déprime : Adobe, qui a déjà enregistré une baisse de 3 % de son chiffre d’affaires en 2001, vient d’annoncer des résultats légèrement inférieurs à ceux qu’il prévoyait et surtout semble craindre pour son prochain trimestre d’activité. Pire encore : la part de ses revenus tirés du Mac continue de s’affaisser, passant de 34 à 27 %. La première fois que les ventes d’Adobe pour PC ont dépassé celles pour Mac remonte à 1997. La firme s’attendait à ce que son logiciel Photoshop pour Mac OS X redonne de l’impulsion à ses ventes sur ce marché. Adobe a lancé une offensive sur cette plate-forme où la concurrence tente de l’affaiblir (voir édition du 27 février 2002). D’autant que l’on peut s’interroger sur le dynamisme du marché sur lequel se battent Corel et Adobe. Très entraîné par la publicité, il pourrait ne rebondir que lorsque celle-ci reviendra en force. Rien ne semble le laisser vraiment présager pour le moment.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur