Graphismes 3D : Google Chrome veut supporter WebGL sous Windows

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Le projet ANGLE de Google a pour but de permettre l’utilisation de la spécification WebGL dans Chrome sous Windows, afin de faciliter l’affichage de contenus 3D.

Google commence à lever le voile sur les fonctionnalités que devraient intégrer les prochaines moutures de Chrome. Les ingénieurs de la firme de Mountain View planchent actuellement sur un nouveau projet baptisé ANGLE (Almost Native Graphics Layer Engine), qui permettrait à Google Chrome, sous Windows, de lire des contenus en 3D, grâce à l’intégration de la spécification d’affichage 3D WebGL.

Cette spécification WebGL, destinée aux navigateurs Internet, permet d’utiliser le standard OpenGL depuis le code JavaScript d’une page Web.

De ce côté là, pas de problème pour les OS Mac OS X et Linux, qui prennent nativement en charge l’affichage des graphismes 3D via WebGL qui envoie ses instructions aux pilotes Open GL, capables de tirer partie des accélérations matérielles de la carte graphique de l’ordinateur.

Microsoft préfère faire appel à sa technologie maison Direct3D qui permet de lancer l’exécution de graphismes 3D.

Le but du projet ANGLE pour Chrome sous Windows est donc d’arriver à intégrer au sein du navigateur une sous-couche WebGL de l’interface de programmation OpenGL ES 2.0 qui serait alors capable d’émettre des instructions vers DirectX 9.0c.

Par ce réacheminement des appels pour l’exécution de graphismes 3D, les utilisateurs de Google Chrome sous Windows n’auront alors plus besoin d’installer des pilotes supplémentaires s’ils veulent arriver à lire du contenu WebGL.

A lire également sur ITespresso.fr : Dossier : Navigateurs : le nouvel assaut


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur