Graveurs : LaCie sort le grand jeu

Mobilité

La firme de Massy vient d’annoncer coup sur coup trois graveurs optiques allant du graveur de CD-R/RW au graveur de DVD-R/CD-RW, en passant par le graveur de DVD- Ram/R. Ces appareils seront-ils suffisants pour sortir LaCie de son actuel combat des chefs ? Rien n’est moins sûr…

LaCie vient de présenter trois nouveaux produits coup sur coup : la firme entre ainsi dans le club serré des fournisseurs de “Superdrive”, en proposant un boîtier équipé d’une mécanique Pioneer et doté de ports FireWire (IEEE 1394) ou SCSI-3. Ce lecteur/graveur optique est capable de graver des DVD-R ainsi que des CD-R/RW. Il sera disponible en juin aux Etats-Unis et fonctionnera sur PC comme sur Mac, pour un prix de 7 500 francs environ. Dans le même temps, la société a également annoncé un lecteur/graveur de DVD-R/Ram, basé sur une mécanique Panasonic. Ce boîtier spécifique sera équipé de sorties USB et FireWire, faisant de ce périphérique l’un des plus faciles à brancher et des plus polyvalents pour un prix serré : 599 dollars aux Etats-Unis, soit près de 4 500 francs HT en France.

Dernier produit présenté, un graveur de CD-RW, qui intègre une technologie de stabilité de la qualité de gravure s’appuyant sur l’élimination des erreurs d’enregistrement. La gravure peut se faire en tâche de fond, même sur des machines n’embarquant pas une puissance de calcul importante. A 3,6 Mo/s, il s’agit du graveur “le plus rapide de l’Ouest”, capable de graver 650 Mo en 2 min 30 s ! Ce produit est équipé en FireWire et SCSI-3, vérifie et détermine la rapidité des CD ingérés, passant automatiquement à 16 X si le média n’est pas compatible 24 X. Le lecteur sera disponible pour près de 3 000 francs.

La Cie souffre de son combat des chefs

Dans l’absolu, LaCie continue à présenter un profil d’innovateur à répétition (voir édition du 24 octobre 2000). Les machines et les logiciels de LaCie sont souvent bien conçus (la firme décroche régulièrement des prix dans ce domaine), et sont compatibles Mac et PC. Pourtant, l’avenir de la société reste flou. L’ex-Electronique D2 est en proie à un bras de fer qui oppose ses deux fondateurs, Fournier et Spruch, autrefois décrits comme les joyeux lurons de l’électronique. La firme, dont l’équipe de gestion a été remaniée dans les dix-huit derniers mois, compte revenir à la rentabilité cette année, mais l’avait déjà annoncé l’année dernière. Les trois lecteurs optiques présentés pourraient faire partie des produits capables de redresser les comptes de LaCie, mais seront-ils suffisants pour lui réinsuffler du dynamisme ? Il serait grand temps…

Pour en savoir plus :Le site de LaCie


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur