Green IT : les entreprises veulent faire rimer “écologie” avec “économies”

Cloud

Les entreprises s’intéressent davantage au Green IT, à condition que ces gestes écolos leur permettent de diminuer la facture énergétique et de redorer leur image auprès de l’opinion publique, souligne une étude Forrester Research.

Après la théorie, les entreprises passent à la pratique en matière de protection de l’environnement. Selon une étude du cabinet Forrester Research, pratiquement 3 entreprises sur 5 (59%) prennent aujourd’hui en compte des critères liés au Green IT pour le renouvellement de leurs équipements IT, contre seulement 25% des entreprises en 2007, selon un sondage du même type réalisé par Forrester Research.

Pour mettre sur pied cette étude, Forrester Research a interrogé 531 “professionnels IT”, dont 476 sont issus de structures de type PME/PMI, en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Océanie.

Même pour le monde de l’entreprise, les gestes écologiques ont le vent en poupe, à condition de mettre en avant l’argument économique. Moins de 30% des entreprises sondées ont souligné qu’elles choisissaient des solutions Green IT en premier lieu dans un souci de protection de l’environnement, contre 50% en 2007, date de la précédente étude.

Celles-ci sont davantage intéressées par les équipements IT s’ils peuvent les aider à réduire leurs dépenses énergétiques. Cet argument reste la principale raison de l’adhésion à une politique de Green IT pour 68% des entreprises en Europe, et 72% aux Etats-Unis.

Des entreprises écolos, mais surtout pas jusqu’au bout des ongles

L’adoption grandissante d’une politique de développement durable au sein de ces structures permet surtout aux entreprises de redorer leur image en se dotant d’une étiquette “écolo friendly”.

Selon Forrester Research, l’amélioration de l’image de l’entreprise vis-à-vis des consommateurs est une préoccupation majeure pour 43% des entreprises européennes sondées dans l’adoption du Green IT.

Cette préoccupation écologique est donc surtout liée à l’acquisition de nouveaux équipements moins énergivores. En effet, le cabinet d’études souligne que l’intérêt des entreprises à l’égard des services des Green IT a du mal croître : 7% des entreprises utilisent des services Green IT, contre 6% en octobre 2007.

Alors que 76% des entreprises interrogées n’ont pas du tout l’intention de s’adresser à un fournisseur de services Green IT…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur