Green IT : les fabricants de mobiles notent leurs chargeurs

Cloud

Cinq grands acteurs du marchés vont établir un baromètre pour mesurer la consommation électrique de leurs chargeurs. Une démarche désintéressée ?

Réelle initiative verte ou simple poudre aux yeux ? Les cinq plus importants constructeurs de téléphones mobiles – Nokia, Samsung, Motorola, Sony Ericsson et LG –  ont décidé de mettre en place un nouveau classement commun servant à évaluer officiellement la consommation en énergie des chargeurs de téléphones portables.

Ce système est basé sur l’attribution d’un certain nombre d’étoiles, allant de zéro à cinq étoiles. L’absence d’étoile symbolise les chargeurs les plus gourmands en énergie (plus de 0,5 Watt consommé) et les cinq étoiles récompensent les chargeurs les plus économes en énergie (moins de 0,03 Watt consommé).

Les fabricants ayant adhéré à ce projet s’engagent ainsi à faire figurer sur leurs chargeurs ainsi que sur leurs sites Web les performances “étoilées” (ou non… ) de leurs produits.

Ce classement repose, selon Nokia, sur les standards d’efficacité énergétique établis par l’Union Européenne, et notamment sur le label Energy Star qui certifie les équipements informatiques économes en énergie.

Alerter le consommateur

Une telle initiative pourrait laisser penser que les fabricants de téléphones mobiles ont trouvé là un bon moyen de se faire un peu de publicité et de mieux vendre leurs produits.

C’est fort probable, mais Nokia insiste sur le fait qu’il s’agit avant tout de responsabiliser le consommateur. En effet, si le chargeur reste branché sur une prise électrique, et ce, même s’il n’est pas connecté à un téléphone mobile, il continue de consommer de l’électricité qui finit par être gaspillée.

“Si plus de trois millions de personnes possédant un téléphone portable passaient à un chargeur noté quatre ou cinq étoiles, cela pourrait économiser en un an la quantité d’énergie produite par deux centrales électriques de taille moyenne”, explique le constructeur finlandais.

De son côté, Greenpeace a remarqué les efforts de Nokia et de la majorité des autres constructeurs de mobiles sur le front de l’écologie. D’après la dernière édition de son Guide pour une high-tech responsable, l’organisation écologique estime que “[… ] Nokia, Sony Ericsson et Samsung enregistrent en particulier les meilleures performances sur le volet économies d’énergie”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur