Green IT : Microsoft veut atteindre un bilan carbone neutre

Cloud

Dès le 1er juillet prochain, Microsoft s’engage à mettre en œuvre de nouvelles mesures pour afficher un bilan carbone neutre, en faisant davantage appel à des énergies renouvelables ou … en achetant des crédits carbone.

Plein de bonne volonté, Microsoft affiche son ambition à compter de cet été  : devenir une entreprise plus « verte ».

Effet, dès le 1er juillet prochain, la firme de Redmond a annoncé qu’elle afficherait un bilan carbone neutre.

Rappelons qu’au début de l’année, le rapport Cool IT publié par l’ONG Greenpeace affublait Microsoft d’un indice de 13,9% (index des énergies propres) concernant ses infrastructures cloud.

Une note qui le plaçait alors derrière Yahoo (56,4%), Dell (56,3%), Google (39,4%), Facebook (366,4%) et RackSpace (23,6%), mais devant Apple (15,3%) et Amazon (13,5%).

Greenpeace accusait notamment les entreprises les plus mal notées, comme Microsoft, de consommer entre trop d’énergies issues du charbon et du nucléaire.

« Le but est de rendre nos différentes divisions responsables du coût que représente la compensation de leurs émissions carbone”, a souligné Kevin Turner, le directeur d’exploitation de Microsoft.

Ces divisions incluent notamment les data centers, les laboratoires de développement logiciels, les bureaux et les vols en avion, précise TechWeek Europe.

Pourtant, ces émissions polluantes ne seront pas toutes compensées par des mesures liées aux énergies propres et à l’efficacité énergétique, mais plutôt grâce à l’achat de crédits carbone.

Toutefois, Microsoft précise qu’il souhaite élargir la place faite aux énergies « vertes » renouvelables au sein de ses différentes infrastructures.

 

 

Crédit image : Copyright S.John-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur