Green IT : Sony a réduit ses émissions de CO2 de 30% en dix ans

Cloud
© S.John - Fotolia.com

La firme high-tech japonaise fait un bilan de son plan “Green management 2010”. Les objectifs de développement durable sont ambitieux.

Sony fournit des détails sur sa contribution environnementale.

Dans un communiqué, la firme high-tech japonais déclare qu’elle a réduit de 31% ses émissions de dioxyde de carbone (CO2) par rapport à l’an 2000. Résultats incluant ses sites physiques et ses sous-traitants.

Autres efforts fournis : la consommation d’eau a été réduite de 41% sur la même période et le volume de déchets a considérablement diminué (-54%).

Ce programme “mi-green IT mi-chasse anti-gaspi” avait été élaboré par Sony en 2006 (“Green Management 2010” ou GM2010).

La grande majorité de ces objectifs ont été dépassés, assure Sony. Initialement, l’objectif de réduction d’émission de CO2 était de 7%.

La branche européenne du groupe high-tech figure parmi les meilleurs élèves : depuis 2008, l’électricité globale proviendrait de sources renouvelables, et 99% de ses déchets sont ré-utilisés ou recyclés.

Seule ombre au tableau : les émissions de composés organiques volatils (COV), qui peuvent être dangereux pour la santé de l’homme.

Elles ont diminué de 35% dans le monde (au lieu des 40% prévus). Apparemment, ils se révèlent difficiles à éviter lors de la

fabrication de semi-conducteurs (un segment d’activités important pour Sony).

Outre les performances “green IT” encouragées en interne,  Sony cherche aussi à rationaliser la consommation électronique liée aux appareils électroniques que le groupe fabrique et vend. Et toutes les gammes de produits sont concernés.

Par exemple, la consommation des téléviseurs LCD Bravia aurait diminué de 30% entre les premiers et les derniers modèles.

Sony va maintenant commencer à travailler sur son “Green Management” à l’horizon 2015.

Avec toujours comme objectif de parvenir  à un impact neutre sur l’environnement d’ici 2050.

Précisons que, fin 2010, l’association écologiste Greenpeace classait Sony dans le peloton de tête des principaux fabricants high-tech sensible à une approche plus verte du secteur de l’électronique.

Les objectifs et les résultats du plan GM2010

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur