Groove, un outil collaboratif pour entreprises

Cloud
Information - news

Le créateur de Lotus Notes, Ray Ozzie, lance un système de travail en commun sur Internet. Inspiré de Napster, Groove permet d’échanger des données entre PC et de créer des espaces de travail virtuels.

Ray Ozzie n’aura finalement pas mis bien longtemps à refaire parler de lui. Le concepteur de Notes, logiciel de référence aujourd’hui utilisé par 60 millions de salariés, lance un nouvel outil collaboratif. Groove, c’est son nom, permet de partager des images, des applications, de la voix, des données et fichiers de tous types, sans utiliser de serveur central.

Il aura fallu trois années de travail avec 100 programmeurs pour mener à bien le projet. Groove, qui repose sur un travail collaboratif, n’est pas sans rappeler Notes, qui fut le premier “groupware” (logiciel de travail collaboratif en entreprise). Toutefois, à la différence de ce dernier, Groove s’inspire de la technologie utilisée par Napster sur le principe du peer-to-peer, où les ordinateurs s’échangent des données entre eux sans serveur central. Tout comme Napster, Groove permet de mettre à la disposition d’autres utilisateurs les informations contenues sur son PC.

Groove est largement orienté vers une utilisation professionnelle. A ce titre, il devrait prochainement être accompagné d’un kit de développement afin que chaque société puisse développer de nouveaux services autour du logiciel. La version 1 du logiciel peut être téléchargée gratuitement sur le site de Groove Networks. Une version Linux serait en cours de préparation. Actuellement Groove ne fonctionne que sous Windows.

Le projet a d’ores et déjà séduit les investisseurs. Groove Networks a en effet levé quelque 60 millions de dollars (470 millions de francs). Intel est au nombre des investisseurs.

Groove n’est pas le seul projet d’applications d’entreprise à s’inspirer de technologies d’abord développées pour le grand public. Ainsi, Network Associates est sur le point de commercialiser en France une nouvelle version de son anti-virus VirusScan, également basée sur le principe du Peer-to-Peer. Principe de base de cette technologie baptisée Rumor : les mises à jours de bases de signatures s’effectuent de manière distribuée. Le premier PC à récupérer la dernière base de signatures de virus la distribue à toutes les autres machines du réseau de l’entreprise.

La messagerie instantanée, utilisée par des millions d’internautes branchés sur ICQ, AOL Messager ou MSN Messenger, inspire également de nouvelles applications dans le monde professionnel. Elle sera d’ailleurs au coeur du système de Groove.

Pour en savoir plus :

* Groove

* La technologie Rumor de Network Associates


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur