Groupon au cœur de la tempête

E-commerceMarketing
groupon
1 7

Le 4 novembre dernier, pour la première fois, la valeur de l’action Groupon en Bourse est passée sous la barre des 3 dollars après une annonce de résultats prévisionnels déçevants.

Rien ne va plus pour Groupon : ce 4 novembre, la valeur de l’action en Bourse du spécialiste des bons plans locaux est tombée en dessous de la barre des 3 dollars, à 2,79 dollars. Soit dix fois moins que sa valeur lors de l’entrée sur le marché boursier du groupe, en 2011…

Sur une journée, l’action en Bourse a chuté de 30%, après l’annonce de prévisions de résultats en deçà des attentes des analystes pour le trimestre en cours.

A cette date, la capitalisation boursière de Groupon s’élevait à moins de 2 milliards de dollars, contre 13 milliards lors de son introduction en Bourse en 2013.

Fin septembre, Groupon a officiellement entamé sa phase de restructuration, avec la suppression prévue de 1 100 postes ces douze prochains mois. En parallèle, l’e-commerçant avait annoncé son retrait de plusieurs pays, comme le Maroc, le Panama, les Philippines, Porto Rico, Taïwan, la Thaïlande et l’Uruguay.

Par ailleurs, Groupon a annoncé en début de semaine Eric Lefkofksy, co-fondateur et CEO du groupe depuis février 2013, a annoncé sa démission, remplacé par Rich Williams, ancien directeur des opérations.

D’abord installé sur le créneau des deals à prix réduits, Groupe s’est, au fil des ans, diversifié en misant davantage sur le commerce local et sa marketplace multi-produits.

« Nous comprenons les investissements du groupe dans la stratégie marketing mais selon nous cela ne va pas résoudre son principal problème, qui est de construire un produit plus attirant, qui conquiert les utilisateurs de manière virale », soulignent les analystes de PiperJaffray dans une note.

 

Crédit image : 360b – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur